Les besoins en vitamine D, plus élevés que prévus

lu 3970 fois

Une recherche publiée dans le journal « American Journal of Clinical Nutrition » en décembre 2008 visait à déterminer les doses de vitamine D nécessaires pour maintenir une certaine concentration de cet élément dans l'organisme. D'après cette étude, il faut environ 1.600 UI pour maintenir un bon niveau de vitamine D, soit une concentration de 32 ng / ml de sang.

« Les besoins en vitamine D, plus élevés que prévus » - Crédit photo : www.scsstatic.ch Durant ces derniers mois, j’ai essayé d’optimiser mon propre niveau de vitamine D. Au début de l’année, les analyses ont révélé que mon taux de vitamine D était à 15 ng/ml ce qui est très faible. J’ai alors commencé à prendre de la vitamine D à la dose de 3000 UI par jour et environ 10 semaines plus tard, mon taux était passé à 31 ng/ml. Pourtant, je consommais à peu près deux fois plus de vitamine ce qu’il est théoriquement nécessaire pour maintenir ce niveau de vitamine D. Pour quelles raisons ?

Dans un article publié le 26 août 2009, le docteur Reinhold Vieth de l’hôpital Mount Sinaï de Toronto critique l’extrapolation mathématique sur lesquelles les recherches antérieures ont été fondées. Il affirme que cette méthode est inappropriée et conduit à une sous-estimation des besoins en vitamine D. À l’appui de cela, il cite trois études (dont deux sont de lui) dans lesquelles les individus ont effectivement reçu un complément de vitamine D pour voir quel était le taux de vitamine D dans le sang. Selon cette recherche, les adultes, jeunes ou âgés, pouvaient maintenir un taux sanguin de 32 ng/ml avec une dose de 4000 UI (100 microgrammes) de vitamine D par jour..

L’important est que ces études démontrent une fois encore que la vitamine D est traditionnellement recommandée à un taux très insuffisant. 4000 UI par jour représente 10 fois le taux généralement recommandé, et pourtant c’est à partir de cette dose seulement qu’on atteint les taux sanguins considérés comme "bons".

(Par le Dr. John Briffa, médecin basé à Londres, journaliste en médecine, spécialisé dans la nutrition et la médecine naturelle.)

SOURCE : La Grande Epoque

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s