Les attitudes minceur des Français en pleine mutation : la réponse des substituts de repas et des en-cas minceur...

lu 4967 fois

Aujourd'hui, les Français sont soucieux de leur ligne. Selon la nouvelle enquête Syndicat de la Diététique Minceur/ LH2 (*), 55% des Français souhaitent contrôler voire perdre du poids. Mais 52% d'entre eux éprouvent des difficultés essentiellement liées à l'évolution de leurs modes de vies : intensification des rythmes, essor de l'alimentation nomade, impulsion du mauvais snacking, baisse du pouvoir d'achat...

« Les attitudes minceur des Français en pleine mutation : la réponse des substituts de repas et des en-cas minceur... » - Crédit photo : www.dietetique-minceur.org Parallèlement, cette même enquête révèle une mauvaise connaissance de l’équilibre alimentaire et un bon nombre d’idées reçues. Par exemple, une personne sur deux confond menu équilibré et diététique avec menu léger restrictif.

Dans ce contexte, les substituts de repas et en-cas hyperprotéinés s’inscrivent comme des solutions sûres, efficaces et pratiques. Le Syndicat de la Diététique Minceur a donc souhaité poursuivre sa mission pédagogique et a conçu le guide "Ma minceur, mes substituts, mes en-cas...". Réalisé en collaboration avec le Docteur Pierre Azam, médecin nutritionniste, le sociologue Matthieu Duboys Delabarre et plusieurs spécialistes (diététicien, pharmacien, sociologue...), cet outil apporte un éclairage pour une utilisation sur mesure et à bon escient des substituts de repas et en-cas hyperprotéinés en tenant compte du profil de chacun (rythme de vie, attitude minceur, goût...).

Point sur l’évolution des attitudes minceur et la solution "substituts de repas et en-cas hyperprotéinés"

Une nouvelle attitude minceur se dessine : pas de régime mais une recherche d’équilibre alimentaire au quotidien.

Si pour beaucoup de personnes, il est indispensable de revoir ses habitudes alimentaires et d’adopter une nouvelle hygiène de vie, cette méthode n’est pas forcément facile à mettre en pratique. Dans les faits, cuisiner équilibré et diététique est loin d’être évident pour 30% des Français préoccupés par leur poids, d’autant qu’en semaine, 82% d’entre eux déjeunent en moins de 30 minutes et 2% ne déjeunent pas.

Les substituts de repas et en-cas hyperprotéinés ont toute leur place dans cette nouvelle tendance : ils peuvent avoir un rôle de "starter" et favoriser l’acquisition d’un équilibre alimentaire permettant ainsi d’accéder à cette liberté.

Une perception floue de l’équilibre alimentaire

Sensibilisés au quotidien à l’importance de leur alimentation, les Français soucieux de leur ligne semblent malgré tout avoir des progrès à faire en matière d’éducation nutritionnelle :

  • 1 sur 2 ne fait pas la distinction entre un menu diététique-équilibré (brochettes de viande au barbecue + légumes + yaourt) et un menu léger restrictif (salade de légumes + salade de fruits).
  • 10% d’entre eux pensent que du poisson pané + riz + tarte aux abricots est un menu diététique.
Cet autre constat conforte l’intérêt des substituts de repas et en-cas minceur consommés à la française, qui vont garantir un équilibre nutritionnel tout en offrant une alimentation pratique et variée.

Le rôle des substituts de repas et en-cas hyperprotéinés

Véritables alliés de la minceur et adaptés aux modes de vie d’aujourd’hui, les aliments diététiques minceur sont :

  • Équilibrés et sûrs : seuls aliments minceur dont la composition est spécifiquement réglementée pour apporter des garanties de composition et éviter les risques de carence en nutriments essentiels (protéines, acides gras essentiels, vitamines et minéraux) que peuvent générer des apports caloriques réduits.
  • Pratiques et variés : boissons, entremets, omelettes, pains, céréales, purées, pâtes, soupes, plats préparés, crèmes, barres, biscuits, mousses, flans, pancakes... Saveurs, textures, couleurs et mode de préparation sont désormais des qualités constamment prises en compte afin de limiter la monotonie des repas.

"Ma minceur, mes substituts, mes repas...", un guide de référence pour s’y retrouver

Afin d’apporter un éclairage concret sur les substituts de repas et en-cas hyperprotéinés, le Syndicat de la Diététique Minceur a réalisé "Ma minceur, mes substituts, mes en-cas..."

Conçu en collaboration avec le Docteur Pierre Azam, médecin nutritionniste et plusieurs spécialistes (diététicien, pharmacien, sociologue...), cet outil vise à accompagner chacun dans l’utilisation des substituts de repas et encas hyperprotéinés en tenant compte de son profil (rythme de vie, attitude minceur, goût...)

Ludique, pédagogique... une véritable mine d’informations à découvrir :

  • Comment consommer les substituts de repas et en-cas minceur à bon escient ?
  • Conseils de professionnels
  • Idées menus au fil des saisons
  • Test : Quel substitut de repas ou en-cas hyperprotéiné est fait pour vous ?
  • Gros plan sur les attitudes minceur des Français (extrait de l’enquête Syndicat de la Diététique Minceur/LH2)
  • Quel est votre profil minceur ?

A télécharger sur le site www.dietetique-minceur.org

(*) "Enquête Syndicat de la Diététique MinceurILH2 - Les Français et la gestion de leur poids". Étude omnibus téléphonique réalisée par LH2 les 18 et 19 juillet 2008 auprès d’un échantillon national représentatif de 1001 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

SOURCE : Syndicat de la Diététique Minceur

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s