Les apports en lipides ne sont pas le facteur déterminant de la prise de poids

lu 5420 fois

Les régimes pauvres en matière grasse ne seraient pas particulièrement indiqués pour prévenir la prise de poids. En effet, dans cette vaste étude prospective européenne, aucun lien n’a été trouvé entre l'évolution du poids et le contenu en lipides de l’alimentation.

« Les apports en lipides ne sont pas le facteur déterminant de la prise de poids » - Crédit photo : fotolog.com 89 432 participants, hommes et femmes, ont été suivis pendant 4 à 10 ans (danois, allemands, italiens, néerlandais et anglais). Trois méthodes différentes de modélisation ont été utilisées. Les sujets ont pris en moyenne une centaine de grammes par an. Ni l’apport total en lipides, ni les différents types de lipides (acides gras saturés, mono-insaturés ou polyinsaturés) ne sont liés de façon significative à la prise de poids.

Il n’y a donc pas lieu de mettre à l’index de notre régime alimentaire les lipides et les aliments réputés gras, comme c’est encore trop souvent le cas. Il faut plutôt, comme toujours, adopter une alimentation variée et équilibrée, respecter les nouveaux apports nutritionnels conseillés (ANC) pour les lipides et en particulier ceux pour les acides gras oméga-3 et oméga-6 ... et ce d'autant plus dans le cadre d'une perte de poids ! Il n'est jamais inutile de le rappeler.

(Forouhi NG et al. "Dietary fat intake and subsequent weight change in adults: results from the European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition cohorts". Am J Clin Nutr. 2010 Aug;92(2):463-4.)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s