Les antioxydants sur la sellette

3877 Réagir

L'une des théories les plus populaires pour expliquer le vieillissement est celle du stress oxydatif, une théorie selon laquelle le brûlement d'oxygène produit des radicaux libres nocifs. Les résultats de l'équipe du généticien Siegfried Hekimi, qui a vérifié cette hypothèse sur des petits vers et des souris, tendent à montrer que l'impact des radicaux libres sur le vieillissement est nettement exagéré.

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM

Débloquez cette page avec Multipass

SOURCE : Syndifrais