Les ados à table : l’environnement joue un grand rôle

lu 4095 fois

Les conditions dans lesquelles on prend ses repas influent sur les apports alimentaires. Une équipe de chercheurs français a mesuré ces différences en laboratoire, dans des conditions strictes.

« Les ados à table : l’environnement joue un grand rôle » - Crédit photo : www.enviedebienmanger.fr Les adolescents, garçons et filles, mangeaient à volonté et jusqu’à parfaite satiété le même type de repas dans 4 situations différentes : seuls, en groupe, seuls devant la télé, seuls en écoutant de la musique. Ce sont seulement les apports alimentaires de ceux qui mangeaient en groupe qui ont différé des autres : avec de moindres quantités d’aliments, de boissons et de calories.

Il semble notamment que les jeunes aient tendance à consommer plus de sodas quand ils regardent la télévision. Et peut-être plus d’eau en écoutant de la musique. Avec de toute manière une consommation de sodas supérieure à la consommation d’eau ! Les chercheurs observent que le fait de manger en groupe a un effet de contrôle et d’inhibition sur la prise de nourriture chez les adolescents. Chez les adultes, ce serait plutôt le contraire, avec un effet de facilitation : la convivialité aidant, ils auraient plutôt tendance à manger plus quand ils ne sont pas seuls.

(British Journal of Nutrition, volume 102, n°12, p.1854-59)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s