Les 42% de non-conformités des confiseries en matière de colorants artificiels concernent surtout l'étiquetage

lu 4385 fois

Les produits de confiserie contiennent souvent des colorants artificiels car les couleurs attirent les jeunes consommateurs. Selon une enquête de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), plus de 40% des confiseries ne respectent pas les normes en matières de colorants artificiels, anomalies liées pour l'essentiel à l'étiquetage.

« Les 42% de non-conformités des confiseries en matière de colorants artificiels concernent surtout l’étiquetage » L’Agence européenne de la sécurité des aliments (AESA) réévalue actuellement les colorants autorisés dans l’Union européenne et de nouvelles dispositions d’étiquetage seront prochainement adoptées. Dans ce contexte, la DGCCRF :

  • contrôle les colorants autorisés ayant des doses journalières admissibles (DJA) peu élevées : il s’agit de vérifier si les teneurs ne dépassent pas les doses maximales autorisées ;
  • recherche 2 colorants non autorisés dans les produits de confiserie : l’amarante E123 et l’érythrosine E 127.
Selon l’étude menée par DGCCRF, le taux de non-conformité de 42 % montre que les fabricants de produits de confiserie, français ou étrangers, ne maitrisent pas parfaitement l’emploi des colorants artificiels.

Liste des colorants artificiels, produits de synthèse

Colorants autorisés : E 102, E 104, E 110, E 122, E 124, E 129, E 131, E 132, E 133, E 142, E 151 et E 155.

Colorants non autorisés : E 123 et E 127.

Ce résultat doit néanmoins être nuancé car le pourcentage de produits déclarés « non conformes » inclut environ deux tiers de non-conformités liées à l’étiquetage : absence, sur l’étiquetage, de certains colorants trouvés à l’analyse ou au contraire absence dans le produit analysé de colorants mentionnés sur l’étiquetage.

(Par Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste, d’après le communiqué de presse de la DGCCRF du 14 avril 2009)

SOURCE : DGCCRF

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s