Le yaourt en quelques chiffres

lu 41299 fois

Le yaourt est un produit laitier que tous les Français connaissent et consomment quotidiennement, plus exactement 170 pots chaque année soit 21 kilogrammes dégustés par an et par habitant avec une croissance de consommation de 20 % en 10 ans... Ces chiffres sont étonnants mais représentatifs de l'engouement des Français pour le yaourt !

Bénéficiant d’une image très positive, il est largement consommé à tous les âges. Le yaourt est ainsi leader sur le marché des produits laitiers frais avec plus d’1 million de tonne produite !

Le yaourt, la locomotive du marché des produits laitiers frais

Avec une consommation en hausse sur les 10 dernières années de près de 20 %, les yaourts dominent le marché des produits laitiers frais.

Yaourt à boire et probiotiques : le dynamisme de nouveaux segments

Le marché du yaourt a augmenté de 2,5 % en 2004. Ceci grâce à l’essor de nouveaux segments de marché.

  • Le segment gourmand avec + 5,5 % d’achat de yaourts en pots entiers
  • Le segment pratique avec + 22,8 % d’achat pour les yaourts à boire
  • Le segment à promesse santé avec + 25 % d’achat de probiotiques

Des achats qui se développent dans tous les circuits de distribution

Les grandes surfaces classiques de distribution (hypermarché + supermarchés) concentrent 82,4 % des achats de yaourt. Du fait du dynamisme du marché du yaourt, les achats se développent dans tous les circuits de distribution : c’est notamment le cas dans les supérettes (+ 10,8 %) et dans les hard-discounter (+ 5,2 %).

Le yaourt, un aliment qui fait l’unanimité !

Un imaginaire très positif auprès des Français

Le yaourt apparaît comme le produit laitier quasiment parfait, incontournable et indispensable, qui allie les bénéfices santé et les apports essentiels du lait. Du fait de l’excellence de son goût, il bénéficie aussi d’un imaginaire très positif en termes de plaisir !

  • 73 % des Français ont plaisir à consommer du yaourt
  • 77 % des Français estime que le yaourt est un produit bien adapté aux manières de vivre actuelles
  • 89 % des Français estiment qu’il est important que les enfants consomment du yaourt (*)

Le yaourt est consommé à tous les âges

Les yaourts sont consommés à tous les âges, avec un pic chez les jeunes de 15 à 20 ans et les 55-60 ans. La consommation est plus forte chez les hommes jusqu’à 20 ans et devient plus féminine ensuite. Depuis 2003, on observe que les hommes et les seniors rattrapent les jeunes dans le niveau de consommation de yaourt.

  • 31 % des Français, le plus souvent les enfants, sont considérés comme de petits consommateurs de yaourt avec moins de 4 actes de consommation par semaine
  • 32 % des Français, le plus souvent les femmes de plus de 50 ans qui surveillent leur poids, sont considérés comme de gros consommateurs de yaourt avec plus d’un acte de consommation par jour
  • 27 % des Français sont considérés comme des consommateurs moyens de yaourt avec 5 à 7 actes de consommation par semaine

Le yaourt est essentiellement consommé à la fin du déjeuner et du dîner

Les yaourts restent largement consommés au cours des deux repas principaux de la journée (déjeuner et dîner) : 67 % de la consommation de yaourt est effectuée au cours de ces repas. Pour autant on observe une émergence de la présence des yaourts au petit-déjeuner : elle atteint 32 % de pénétration à ce moment et représente 17 % des actes de consommation.

La consommation hors domicile et l’usage culinaire du yaourt restent marginaux

La consommation de yaourt hors domicile reste marginale, si 38 % des Français ont consommé un yaourt à l’extérieur de chez eux, ces consommations concernent les plus jeunes, notamment en restauration scolaire.

De la même manière, l’utilisation du yaourt en cuisine reste faible. Ils sont essentiellement utilisés en entrée pour les sauces froides qui accompagnent les crudités, en dessert pour les gâteaux et en mélange ou accompagnement avec les fruits.

Focus : le yaourt en quelques chiffres

Le yaourt fait partie de notre quotidien. En France, nous en dégustons plus de 21 kilos par an par habitant, soit 170 pots sur une année ! Alors, faisons donc un petit tour du yaourt... en chiffres !

  • 30 ! Nous avons trente jours pour déguster un yaourt à partir de sa date de fabrication, car les bactéries doivent rester vivantes.
  • 10 millions : c’est le nombre de bactéries vivantes, qui caractérisent le yaourt.
  • 1925, c’est la date où les mots « yaourts » et « yogourts » entrent dans le Petit Larousse... rien que ça !
  • 3 : c’est le nombre de produits laitiers qu’il faudrait consommer chaque jour !
  • Dans un pot de 125 grammes de yaourt nature ½ écrémé, il n’y a que 1,5 gramme de matière grasse, et un demi-gramme dans un yaourt maigre ! C’est dire à quel point ce produit est léger et on comprend pourquoi il est presque systématiquement recommandé dans le cadre d’un régime.
  • 4 %, c’est la quantité de protéines que l’on trouve dans un yaourt. Parfait donc pour les enfants !

(*) Source : Baromètre TPL CNIEL 2003-2004 individus de 15 ans et plus, en % d’attribution de l’item

SOURCE : Syndifrais

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s