Le yaourt aide à la digestion du lactose

lu 6583 fois

Grâce à ce bénéfice enfin reconnu par l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (AESA), la consommation de yaourt permet de réduire les comportements d'évitement des produits laitiers chez les personnes qui digèrent mal le lactose, et de couvrir ainsi facilement leurs besoins en calcium.

Les experts européens reconnaissent un bénéfice aux ferments du yaourt

« Le yaourt aide à la digestion du lactose » - Crédit photo : © Alessio | Fotolia.com L'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (AESA) est l'organisme chargé de valider les dossiers scientifiques démontrant notamment les effets santé d'un aliment ou d'un composé alimentaire. L'AESA a rendu un avis favorable sur le dossier démontrant que les ferments du yaourt aident à la digestion du lactose les personnes qui le digèrent mal. C'est la confirmation, à l'échelle européenne, d'une propriété reconnue par la FAO, l'OMS, l'AFSSA et l'ANSES.

Les ferments du yaourt aident a la digestion du lactose les personnes qui le digèrent mal

Le yaourt est le produit de la fermentation du lait par deux ferments spécifiques appelés Lactobacillus bulgaricus et Streptoccocus thermophilus. Ces deux ferments sont vivants et actifs au moment de la consommation et le restent tout au long du transit gastro-intestinal. Ils ont la particularité de digérer le lactose, le sucre du lait, grâce à une enzyme spécifique : la lactase. En consommant du yaourt, une personne qui digère mal le lactose, ingère également des ferments qui le digèrent à sa place.

Chez les personnes qui digèrent mal le lactose, le yaourt aide au maintien de la consommation de produits laitiers Mal digérer le lactose peut engendrer un comportement d'évitement du lait et des produits laitiers ; la couverture des besoins en calcium peut alors devenir préoccupante.

En aidant à la digestion du lactose, le yaourt aide ces personnes à maintenir une consommation de lait et produits laitiers satisfaisante pour couvrir les besoins en calcium : 3 produits laitiers par jour comme le recommande le Programme National Nutrition Santé (PNNS).

Comment ça marche ?

Plusieurs mécanismes seraient impliqués :

  • un ralentissement de la vidange gastrique par le yaourt par rapport à des aliments liquides,
  • l'activité de la lactase des ferments vivants en transit,
  • l'apport dans l'intestin de lactase rejetée par les ferments.

Le saviez-vous ?

Les apports en calcium sont insuffisants aujourd'hui : 2 Français sur 3 ont une consommation de calcium inférieure aux apports recommandés (étude CCAF 2007, enfants et adultes confondus).

La consommation de produits laitiers est insuffisante : En France, pour couvrir les besoins en calcium, le Programme National Nutrition Santé (PNNS) recommande la consommation de 3 produits laitiers par jour. Or, 2 adultes sur 3 consomment moins de 2 produits laitiers ou moins par jour (Baromètre santé nutrition 2008).

Le yaourt est un bon moyen d'apporter du calcium : Un pot de yaourt contient en moyenne 150 mg de calcium. Un seul pot de yaourt couvre de 15 à 20% de l'apport nutritionnel conseillé en calcium.

Le yaourt est un aliment que les Français apprécient : 77% des français le trouvent « bon pour la santé », 76% affirment qu'il « offre un bon équilibre entre plaisir et nutrition » et 70% que c'est un « aliment bien adapté aux modes de vie actuels » (baromètre d'image des produits laitiers, CSA décembre 2009).

SOURCE : Syndifrais

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s