Le thermalisme, une alternative efficace et scientifiquement prouvée dans la prise en charge du surpoids

lu 2508 fois

Les résultats du Programme MAATHERMES, lancée par l’AFRETH (Association Française pour la Recherche Thermale), à laquelle les Thermes de Vichy ont participé aux côtés de quatre autres centres thermaux, ont été rendus publics jeudi dernier. Il s’agit de la première étude portant sur la perte de poids en milieu thermal. Les résultats montrent qu’une prise en charge des personnes obèses ou en surcharge pondérale en séjour thermal constitue une alternative efficace et durable en matière de perte de poids.

Le thermalisme, un programme de modification de style de vie original

Les chiffres de l'obésité et du surpoids en France ne cessent de croître depuis 12 ans, avec une augmentation annuelle moyenne de 5,9%. Aujourd'hui, le surpoids affecte 31,9% et l'obésité 14,5% de la population française. Les programmes de modification de style de vie représentent désormais la pierre angulaire des traitements de l’obésité et du surpoids et sont largement cités dans les revues scientifiques internationales. Ils reposent sur 3 composants essentiels (l’approche diététique, l’activité physique et les modifications comportementales) :
  • L’approche diététique : l’approche diététique est une étape obligatoire qui inclut une restriction alimentaire.
  • La stimulation pour une activité physique représente un élément incontournable au dispositif.
  • L’accompagnement comportementale consiste à aider les patients pour modifier leurs habitudes tant alimentaires que leurs habitudes de vie (contrôle de soi, connaissance de son corps,...).

La phase « d’intervention » inclut généralement des sessions hebdomadaires de ces trois composantes, assurées par des professionnels de santé sur une période moyenne de 16 à 26 semaines. La « phase de maintien est assuré en face-face, par téléphone, mail ou Internet, sur une moyenne de 52 semaines pour faciliter le contrôle du poids sur le long terme. Dans les études scientifiques, chaque programme de modification de style de vie étant unique, il existe de nombreuses combinaisons différentes entre les trois composantes de la phase dite « d’intervention ».

Le thermalisme est un programme de modification de style de vie avec des caractéristiques superposables. Celui-ci inclut des régimes modérément hypocaloriques avec l’évaluation du niveau d’aptitude physique pour des activités extérieures et intérieures. En parallèle, l’accompagnement comportementale intègre la balnéothérapie, la cure de boisson et la participation à des groupes d’échanges avec des diététiciens, des chefs de cuisine, et des coachs personnels. La phase d’intervention comprend des sessions quotidiennes des trois composantes sur une période de trois semaines au centre thermal des Dômes ou de Callou.

Les vertus d’un séjour de 3 semaines en centre thermal sont reconnues depuis très longtemps par le corps médical (principalement en Europe et en Asie) dans le cadre du traitement de l’obésité et de co-morbidités. De plus, en France, le thermalisme est soutenu par l’assurance maladie depuis 20 ans. Cependant, contrairement à d’autres types de programmes de modification de style de vie dont les effets ont été démontrés en matière de pertes de poids, il existe un manque de preuves scientifiques prouvant les effets du thermalisme dans ce domaine.

MAATHERMES : le premier programme à étudier les effets du thermalisme sur la perte de poids chez l’obèse

L’étude a inclus des hommes et des femmes en bonne santé (avec ou sans pathologie associée), en surcharge pondérale ou obèses. Les participants, âgés entre 20 et 70 ans, - consultaient leur médecin généraliste dans le cadre d’une recherche de perte de poids, présentant ou non des facteurs de risques cardiovasculaires (diabète, dyslipidémie, diabète).

Ces personnes ont été pris en charge dans deux groupes après tirage au sort : l’un était suivi de manière traditionnelle et exclusive par son médecin généraliste incluant des conseils oraux et écrits basés sur le Programme National Nutrition Santé (PNNS) ; l’autre groupe a bénéficié d’une prise en charge dans un centre thermal d’une durée de 3 semaines, reposant sur de l’hydrothérapie et une cure de boisson associée à un suivi nutritionnel, une remise en activité physique et un encadrement pluridisciplinaire d’ateliers et de conférences.

Les résultats obtenus avec l’étude clinique MAATHERMES montrent que l’efficacité du thermalisme sur la perte de poids est similaire à celle obtenue dans le cadre de programmes de modification de style de vie.

L’apport majeur du thermalisme, révélé par l’étude clinique MAATHERMES réside dans la durée de la phase dite « d’intervention » qui est, en moyenne, 5 à 10 fois plus courte que pour les autres programmes de modification du style de vie. Cette donnée est d’autant plus importante que l’on sait que les programmes courts sont mieux acceptés et tolérés par les personnes et qu’ils permettent de réduire le coût de la prise en charge du surpoids.

Des résultats significatifs en faveur du Thermalisme

Afin de rendre les deux groupes comparables (cure et témoin), ils ont été appariées par la technique du score de propension qui a permis de retenir deux groupes de 89 patients présentant des caractéristiques semblables.

L’analyse montre des résultats statistiquement significatifs en faveur du groupe ayant bénéficié une intervention dans un centre thermal. Ainsi, la perte de poids à 14 mois a été d’environ de 4 kg pour le groupe cure thermal et 1,55 kg pour le groupe témoin.

L’analyse statistique permet de dégager un effet du traitement de 2,34 kg statistiquement significatif (p=0.006). 45 % des patients ayant bénéficié du séjour en centre thermal ont perdu plus de 5 % de leur poids initial contre 25 % seulement pour le groupe ayant bénéficié d’un suivi exclusif par le médecin généraliste, la différence entre les deux groupes est également statistiquement significative (p=0,005).

La cure thermale spécialisée, avec l’indication AD3, pour la surcharge pondérale et l’obésité comprenant une intervention de 3 semaines a montré son efficacité 12 mois après la fin du séjour thermal.

L’étude MaâThermes valide ainsi la prise en charge de l’obésité et du surpoids du programme « Maigrir à Vichy » qui propose en plus une phase de « maintien » par un suivi Internet d’un minimum de 6 mois avec « Vichydiet.fr »

Comme le souligne le Docteur Thierry HANH, Médecin nutritionniste Conseil aux thermes de Vichy et co-investigateur de l’étude MaâThermes :

« La prise en charge de l’obésité et du surpoids par des programmes de modifications de style de vie de 16 à 26 semaines d’intervention montrent des résultats de perte de poids de 4,5 à 6,5% du poids du corps à 12 mois. Les résultats de l’étude MaâThermes montrent des résultats similaires à 14 mois pour une intervention cure de seulement 3 semaines.

Une des explications est certainement liée à la rupture avec le quotidien, spécifique avec la cure thermale, qui procure au curiste un environnement favorable à la modification de ses habitudes de vie et la pérennité des résultats à 14 mois. La perte de poids initiée en cure thermale est un starter pour s’accentuer dans le temps et constitue une amélioration de la mortalité et de la morbidité.

Cette efficacité est sans ambigüité et justifie la prescription par le médecin généraliste qui trouve là un complément thérapeutique à son action initiale et qui pourrait y trouver un intérêt d’une reconduction annuelle jusqu’à la stabilisation pondérale.

Du point de vue économique, faire appel au thermalisme permettrait de diminuer les coûts de la prise en charge du surpoids pour l’assurance maladie. »

Les Thermes de Vichy : une véritable implication dans la lutte contre le surpoids

Le Thermalisme s’avérant particulièrement indiqué dans la lutte contre le surpoids et dans la prévention des maladies qui lui sont généralement associées (maladies cardiovasculaires, problèmes articulaires, ..), les Thermes de Vichy lui accordent une place importante au sein de ses dispositifs de prise en charge. C’est dans ce contexte qu’ils ont souhaité participer à cette étude.

« Depuis plusieurs années, nous travaillons au contact de chercheurs dans les domaines de la nutrition et de la prévention afin de proposer la meilleure aide possible dans la lutte contre le surpoids. L’observation attentive des résultats obtenus par les curistes nous encourage dans cet engagement et dans la poursuite de notre volonté à devenir un centre européen d’excellence en matière de perte de poids. L’étude MAATHERMES permet d’exposer en quoi le thermalisme peut s’avérer un allié solide dans une démarche de perte de poids. »», explique Jérôme Phelipeau, Président Directeur Général de la Compagnie de Vichy.

Depuis 2006, les Thermes de Vichy ont initié, via le Centre Nutritionnel de Vichy, le programme « Maigrir à Vichy »

Au coeur des préoccupations de prévention santé, ce programme, proposé en formules à la carte (de 6 à 12 jours) ou dans le cadre d’une cure conventionnée (21 jours), permet de renouer avec une véritable hygiène de vie : alimentation équilibrée, remise en activité physique progressive, pour amorcer, le temps du séjour, une perte de poids encourageante et motivante. Encadré par des professionnels de la nutrition, de l’exercice physique et de la prise en charge psychologique, ce programme aide à responsabiliser le curiste dans sa démarche de perte de poids pendant et après son séjour grâce au suivi personnalisé en ligne sur le site www.vichydiet.fr, également accessible, depuis début 2010, aux personnes n’ayant pas nécessairement effectué une cure au sein des Thermes de Vichy.

SOURCE : La Compagnie de Vichy

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s