Le thé vert, mystérieux et subtil

lu 5633 fois

Connu pour ses vertus médicinales, le thé vert investit aujourd'hui nos parfums et nos produits de soins. Subtile fragrance que celles du thé vert, dont les notes vertes et fraîches laissent sur la peau comme un souvenir d'herbe coupée...

Bvlgari, le premier l’utilise comme ingrédient principale de ses eaux de toilette (Bvlgari pour Femme, Bvlgari pour homme, Eau parfumée, Black). A sa suite, d’autres parfumeurs (Annick Goutal, l’Occitane, Molinard, Roger & Gallet) exploitent les richesses du thé vert.

Non content de nous mener par le bout du nez, le thé vert nous invite à le consommer. Une fois bu, son goût est discret, tonique et dynamisant. Vedette asiatique depuis des millénaires, le thé vert a acquis ses lettres de noblesse européennes en quelques années.

Il faut dire que les thés verts aromatisés inspirent depuis peu les maîtres de la gastronomie. De Robert Linxe, de la Maison du chocolat qui utilise le thé vert pour rehausser ses créations, à Massimo Mori, chez Emporio Armani qui parfume son risotto avec des feuilles de thé vert, les chefs les plus prestigieux intègrent ce nouvel ingrédient, aux multiples variétés.

Une simple boisson, le thé vert ? Allons donc ! Riche en huiles essentielles, en sels minéraux, en calcium, en potassium, en manganèse, en cuivre, en zinc, en fluor, en vitamines A, B et C et en caféine ( de 2,5 à 4,5%), cette herbe médicinale contient surtout des polyphénols, qui non seulement favorisent la production d’enzymes utiles contre certaines maladies (Alzheimer, cancer) mais sont également des antioxydants, 20 fois plus puissants que la vitamine E. Pas étonnant donc que la cosmétique l’intègre dans ses crèmes anti-âge, persuadée qu’elle tient là l’ingrédient anti-radicalaire du siècle.

Blanc, vert ou noir ?

Il est vrai que l’on se perd dans les multiples couleurs du thé, absolument non perceptibles à l’oeil nu. Ces appellations concernent en fait les différentes transformations des feuilles après la cueillette.

Le thé blanc désigne un procédé minimaliste. Les feuilles avec de nombreux bourgeons (ou uniquement des bourgeons dans certains cas) sont cueillies puis sont flétries, séchées au soleil ou torréfiées en bassine ou par vapeur. Leur liqueur est assez déconcertante car non tannique, très cristalline et légère. Ces thés sont en note fleurie et fraîche. Les thés blancs sont bus en Asie, souvent en été, afin de se rafraîchir.

Le thé vert désigne un thé non fermenté. Les feuilles sont cueillies, souvent flétries, puis chauffées durant quelques minutes. Elles sont ensuite malaxées (roulées quelquefois à la main) et dessiquées à plusieurs reprises.

Le thé noir est un thé fermenté, peu apprécié par les Chinois qui le réservent à l’exportation. La légende veut en effet que lors des premiers transports maritimes de thé de Chine vers l’Europe, les caisses aient moisi et fermenté. Les Européens, ne connaissant pas les procédés, l’auraient consommé et apprécié tel quel. Depuis, les procédés de fermentation ont évolué...

Et maintenant... les spas

Les spas intègrent également cette herbe de jouvence dans leurs traitements. Non seulement le thé vert reste le champion incontesté des boissons servies dans les spas après un traitement, mais les concepteurs de soins les incorporent dans leurs enveloppements, leurs gommages et leurs huiles. La Sultane de Saba vient ainsi de sortir un modelage corporel au thé vert et au gingembre, ainsi qu’une huile de massage éponyme.

Petites recettes au thé vert

Thé vert et home spa

Deux sachets de thé vert dans un bain chaud pour apaiser la peau. Utiliser le reste de la théière pour retirer un masque de beauté. Ajouter du thé vert au shampooing stimule les follicules de nos cheveux.

Gourmand : le parfait glacé au thé vert

  • 6 jaunes d’oeuf
  • 125 g de sucre semoule
  • 80 g de poudre de thé vert
  • 750 g de crème fouettée.
A préparer la veille. Faire chauffer le sucre avec un trait d’eau à 121°C. Monter au batteur les jaunes d’œufs, puis verser le sirop et laisser tourner jusqu’à complet refroidissement. Ajouter la poudre de thé, puis la crème fouettée . Mouler dans des cercles de 80 mm et réserver au congélateur. Au moment de servir, démouler dans des coupes et décorer de poudre de thé vert.

SOURCE : GuideSpa.com Svs édition 2006

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s