Le sucre, aliment bien-aimé des Français

lu 6237 fois

Dans un contexte où le lien entre sucre et santé continue à faire débat, la Collective du Sucre a souhaité mieux connaître l’image du sucre et des produits sucrés auprès des consommateurs. La réalisation d’une enquête a été confiée à l’institut Opinion Way qui confirme l’attachement des Français au sucre et au dessert. Celle-ci révèle ainsi une perception positive globale du sucre avec une note moyenne attribuée à hauteur de 6,5 sur 10, mais aussi quelques surprises.

Le sucre, aliment bien-aimé des Français

« Le sucre, aliment bien-aimé des Français » - Crédit photo : Collective du Sucre Premier constat de cette étude : le sucre recueille une note d’opinion de 6,5 /10 en moyenne sur l’ensemble de l’échantillon interrogé, ce qui exprime une bonne image en comparaison à d’autres produits alimentaires de base. « Avec cette note, le sucre est plutôt bien positionné parmi d’autres produits de base de l’alimentation, soit à un niveau proche d’aliments tels que le lait (6,8/10) ou la viande (6,7), et au-dessus de produits comme le beurre (6,2), le sel (5,4) ou les huiles de cuisson (4, 9). », commente Bertrand Du Cray, Directeur Général Délégué du CEDUS (Centre d’Etudes et de Documentation du Sucre).

Authenticité et naturalité : une légitimité fondée

Parmi les perceptions saillantes, l’origine du sucre en tant que « produit authentique et traditionnel » (80 % d’approbation) s’avère fortement ancré dans l’opinion des Français. Plus précisément, le sucre est perçu comme « produit d’origine naturelle » par 57 % des consommateurs. Cette bonne perception n’est cependant pas partagée de tous : 40 % des sondés pensent en effet que le sucre subit une importante transformation industrielle. Selon Philippe Reiser, directeur des Affaires scientifiques du Cedus, « cela reflète une méconnaissance partielle du process sucrier et du marché français qui met à la disposition du consommateur du sucre blanc de betterave, obtenu par simple extraction et sans raffinage, et du sucre de canne principalement roux, également non raffiné. »

Le sucre, aliment « plaisir » pour 89 % des consommateurs

Le sucre reste un aliment irremplaçable pour 70 % des interviewés et 82 % d’entre eux le plébiscitent en tant qu’ingrédient de base dans la cuisine, au même titre que la farine, le lait ou les œufs. Au regard de ses propriétés technologiques - conservation, texture, etc. - le sucre ne peut être substitué par les édulcorants. Cet attachement prend toute sa dimension lorsqu’on aborde les questions du plaisir (89 % d’approbation), du goût (89 %) et du dessert : ils sont ainsi 66 % à « garder une place pour le dessert ». Une démarche également affirmée par 60 % de celles et ceux qui suivent un régime ou achètent des allégés. « L’intérêt pour le goût sucré se traduit par un attachement « raisonné » qui n’implique pas l’exclusion, ou le remplacement, du sucre », analyse Philippe Reiser.

Sucre et santé : les effets d’une certaine « diabolisation »

Si les sondés sont à 79 % convaincus que le sucre a toute sa place dans l’équilibre alimentaire et qu’il est une source d’énergie pour l’effort (90 %), ils sont en revanche 54 % à déclarer consommer « moins de sucre qu’avant ». « Cette proportion reflète l’impact des politiques publiques, d’une part, et de la pression médiatique qui, d’autre part, fait souvent du seul sucre un coupable « facile », conclut Philippe Reiser. Entre attachement et volonté de réduire sa consommation, la double contrainte « ligne/plaisir » est persistante. D’où la nécessité de poursuivre l’information du grand-public et la mise à jour des données scientifiques et nutritionnelles relatives au sucre, aux glucides et à leur rôle dans l’alimentation, pour objectiver les discours.

(L'enquête Opinion Way a été conduite en octobre 2009 auprès d’un échantillon de 2001 personnes représentatif de la population française âgée de plus de 15 ans. La méthode employée est celle des quotas (critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle), après stratification par région et catégorie d’agglomération.)

SOURCE : Collective du Sucre

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s