Le sommeil aide à perdre du poids

lu 8589 fois

Beaucoup de gens pensent que le poids d’une personne dépend uniquement de son alimentation et de son activité physique. Les recherches ont démontré qu’un changement d’alimentation chez un individu peut être un facteur déterminant, mais le poids et la masse graisseuse chez cette personne ne sont pas uniquement déterminés par ces facteurs qui sont lies aux modes de vie. Si vous voulez perdre du poids et maintenir un corps mince sans surplus de graisse, un bon sommeil est tout aussi indispensable !

« Le sommeil aide à perdre du poids » - Crédit photo : © Jacob Wackerhausen | istockphoto.com Les problèmes hormonaux jouent aussi un rôle déterminant dans le contrôle du poids. Par exemple, lorsqu’il y a une insuffisance d’hormones thyroïdiennes, le poids va augmenter. Si on ne traite pas ce problème rapidement, peu importe la quantité ou la qualité des aliments qui seront consommés, ou encore le nombre d’exercices effectué, cela n’aura aucune incidence sur la prise de poids. Un facteur important qui influence le taux d’hormones ainsi que le poids, c’est le sommeil.

En réalité, il existe déjà des preuves qui prouvent qu’une restriction de sommeil peut altérer les hormones qui contrôlent la ration alimentaire. Ainsi elle peut augmenter le taux d’hormones qui attisent l’appétit (par exemple, la ghreline) et supprimer les hormones qui la réduisent (par exemple, la leptine). Le résultat est que la personne consomme plus d’aliments.

Une étude publiée le 5 octobre dans la revue Annals of Internal Medicine a évalué les effets d’un sommeil réduit sur le poids et la composition chimique du corps humain. Un groupe d’adultes a été soumis à une alimentation restreinte en calories (10% de moins que la quantité d’aliments pour maintenir le poids). Pendant deux semaines, chaque participant a dormi au total plus de 8.5 heures par jour. Ces mêmes personnes ont ensuite été suivies dans le cadre d’une recherche pendant deux semaines au cours desquels leur sommeil a été restreint à 5.5 heures par jour. Le nombre d’heures de sommeil, le poids des patients ainsi que la composition chimique de leur corps ont été évalués au cours de chaque période de deux semaines.

Au cours des deux semaines de sommeil le plus long, les personnes ont dormi en moyenne 7.5 heures par nuit. Dans la période de sommeil court, les personnes ont dormi en moyenne 5.25 heures.

Ces deux expériences ont obtenu le même résultat (une personne a perdu en moyenne 6.6 livres). Mais ce qui est vraiment intéressant, c’est que chez les personnes qui ont dormi le plus longtemps, plus de la moitie du poids perdu était de la graisse (3.1 livres). Chez les personnes qui ont moins dormi, la perte graisseuse a été inférieure à plus de la moitie de la perte enregistrée chez les personnes qui ont le plus dormi (1.3 livres)

Un sommeil plus court réduit la proportion du poids perdu en matière grasse de plus de la moitie lorsqu’on le compare à un long sommeil (55 %). Dans ce groupe, la plupart du poids perdu est dans la masse musculaire. En résumé, un sommeil court réduit la perte en matière grasse et augmente la perte de masse musculaire.

La raison pour laquelle un sommeil court engendre cet effet est probablement complexe et est due certainement aux problèmes hormonaux. L’hormone qui pourrait jouer un rôle important ici est le cortisol. Elle est sécrétée quand une personne est sous l’effet du stress, car cette hormone est très sensible au stress. Des taux plus élevés peuvent être sécrétés lorsque le sommeil est réduit.

Un des effets du cortisol est d’encourager le catabolisme, car il dégrade les tissus de l'organisme. L’une de ces cibles est le muscle, en particulier ceux des membres. Le cortisol encourage également le dépôt de matières grasses, en particulier dans et autour de l'abdomen et du tronc. Les changements observés au cours du sommeil réduit sont comparables à ceux rencontrés avec un taux élevés de cortisol, bien que cette étude n'ait pas examiné ce problème en particulier.

Même si on ne comprend pas encore comment un sommeil réduit peut affecter la perte de poids, cette recherche suggère fortement qu’un sommeil suffisant est important pour un corps sain. Cela prouve qu’un bon sommeil peut améliorer la santé et le bien-être.

(Par le Dr. John Briffa, médecin basé à Londres, journaliste en médecine, spécialisé dans la nutrition et la médecine naturelle - D'après Adequate Sleep Important for Body Composition)

SOURCE : La Grande Epoque

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s