Le soja toujours au coeur du débat

lu 4017 fois

Le soja n'a pas fini de faire couler de l'encre. Les vertus du soja font depuis longtemps l'objet de recherches dans plusieurs domaines, avec son lot de certitudes et de zones d'ombre... Le point sur les dernières avancées sur le sujet avec Mark Messina (Loma Linda University, USA), référence en la matière, à l'occasion d'une conférence de presse [1].

Ce que l'on sait

Le profil en acides aminés essentiels des protéines de soja est un atout, tout comme leur bonne digestibilité et leur pouvoir satiétogène élevé. Il en est de même pour leurs effets positifs dans le contexte cardio-vasculaire, où l'on constate une diminution du LDL-cholestérol, associée à une diminution du risque estimé de maladies cardio-vasculaires. Malgré tout, actuellement, aucun lien ne peut être fait avec une quelconque diminution du taux de mortalité lié à ces maladies. Par ailleurs, il faut rester prudent quant à l'implication des isoflavones qui n'a toujours pas été mise en évidence dans ce chapitre.

Soja et cancer du sein

Le rôle des protéines de soja dans la prévention du cancer du sein semble se marquer pour une consommation durant les 20 premières années de vie, mais n'aurait aucun effet chez la femme adulte. Une étude conduite chez des femmes chinoises a montré qu'une consommation précoce était associée à une réduction du risque de cancer du sein [1]. Ce phénomène serait dû à l'influence du soja sur le nombre de cellules pouvant devenir cancéreuses au cours de ces premières années. Le Pr. Messina souligne donc l'intérêt d'introduire le soja dans l'alimentation des jeunes filles.

Des os plus solides

Une alimentation contenant du soja pourrait avoir un intérêt au niveau de la densité osseuse chez des femmes ménopausées présentant une faible densité osseuse, comme c'est le cas par exemple chez les sujets maigres. Une étude portant sur un très grand échantillon de femmes ménopausées a montré une réduction du risque de fracture osseuse de 1/3 pour une consommation élevée de soja [2]. Une étude publiée dernièrement suggère une contribution des isoflavones du soja dans l'inhibition de la résorption osseuse et la stimulation de la calcification [3].

Des isoflavones contre les bouffées de chaleur

L'intérêt de la prise de suppléments d'isoflavones dans le traitement des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes qui surviennent à la ménopause est toujours incertain en raison de contradictions entre les études. Cependant, les résultats d'une récente étude conduite durant 1 an ont montré que la prise de soja permettait de diminuer la survenue de ces inconvénients par rapport au groupe placebo [4]. De plus, aucun effet négatif n'a été démontré sur le taux d'oestrogènes suite à la prise de soja, c'est pourquoi Mark Messina souligne l'intérêt des isoflavones chez la femme ménopausée [5].

Quantités recommandées

Pour obtenir des effets chez l'adulte, les recommandations vont de 15 à 25 g de protéines de soja et 50 à 80 mg d'isoflavones de soja répartis entre trois repas au cours d'une journée. Cet objectif ne paraît pas toujours facile à réaliser vu notre alimentation qui comporte souvent peu de protéines de soja. Mais l'incorporation de certains produits tels que le Tofu, le Tempeh, la farine et les graines de soja, peut s'avérer une aide précieuse pour qui veut tenter l'aventure.

  • Tofu : 10 à 20 (*)
  • Tempeh : 18 (*)
  • Farine de soja : 15 (*)
  • Graines de soja : 14 (*)
  • Lait de soja : 6 à 8 (*)
(*) Protéines/ portion (g)

Sources et références :

  1. Séminaire de presse Alpro Soja du vendredi 20 avril 2007 au Faculty Club de Leuven
  2. Shu XO et al. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev. 2001 May;10(5):483-8.
  3. Zhang X et al. Arch Intern Med. 2005 Sep 12;165(16):1890-5.
  4. Ma et al. Eur J Clin Nutr. 2007 Mar 28.
  5. D'Anna R et al. Menopause. 2007 Jan 23.

(Par Franciane Lison et Nicolas Guggenbühl, Diététiciens Nutritionnistes, " HEALTH & FOOD " numéro 83, Juin - Juillet 2007)

SOURCE : Health and Food

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s