Le « Scanner Nutritionnel LeDietCARE » : une méthode scientifique et efficace pour prendre en charge les surpoids

lu 11245 fois

Pour la première fois, une « méthode » prouve scientifiquement son efficacité en matière de régime. Issu de la recherche initiée par le Professeur Apfelbaum et menée avec le Docteur Benchetrit et leurs équipes pendant plus de 25 ans, le « Scanner Nutritionnel LeDietCARE » allie un concept de respect des habitudes alimentaires et une technologie innovante. Il obtient des résultats inédits dans le traitement du surpoids et de l’obésité.

« Le « Scanner Nutritionnel LeDietCARE » : une méthode scientifique et efficace pour prendre en charge les surpoids » En l’absence de médicaments efficaces ou sans effets secondaires, le régime reste la seule voie dans le traitement du surpoids. Mais les échecs constatés sur le moyen terme, dans la quasi totalité des cas, témoignent de l’incapacité des individus à rompre avec leurs habitudes alimentaires.

Végétarien, protéiné, dissocié, équilibré... aucune des très nombreuses formules proposées et testées par différentes équipes depuis 50 ans n’a donné de résultats suffisamment satisfaisants pour être retenue comme une voie à suivre ou à imiter. Une récente étude menée sur 811 cas, parue dans le NJEM, a confirmé des résultats très modestes sur 2 ans (moins 4 kilos) quels que soient les différents régimes proposant la prédominance de tel ou tel macronutriment.

Dans une étude portant sur 21 514 personnes en France et 26 106 personnes aux Etats-Unis, le « Scanner Nutritionnel LeDietCARE » montre un taux de succès 20 à 50 fois supérieur à toutes les méthodes actuelles. Ces études mettent également en lumière les raisons de l’échec des régimes classiques depuis les années 60.

Des centaines de millions de personnes atteintes de surpoids dans le monde espèrent une solution à leur problème. Mais là où on attendait LA solution pharmacologique universelle sans effets secondaires ou un régime universellement efficace, les travaux réalisés démontrent de manière indiscutable qu’une prise en charge efficace doit être différente et unique pour chacun.

C’est dans cet objectif qu’a été conçu le « Scanner Nutritionnel LeDietCARE » Cette technologie de pointe, développée par l’équipe du Dr Benchetrit, est un appareil médical autonome. Il détermine la redistribution des habitudes alimentaires d’un individu à partir d’un « balayage » de ses habitudes de départ et de tous les paramètres de la nutrition. Il fait ensuite un diagnostic et oriente vers un traitement.

Le « Scanner Nutritionnel LeDietCARE » est composé de :

  • plusieurs ordinateurs aux compétences complémentaires
  • une base de données unique au monde de 4 825 000 bilans individuels, réalisés gratuitement par des patients sur le site www.lediet.com
  • une base de connaissance en nutrition
  • une technologie

Et tout ceci au service d’une méthode simple : Respecter les habitudes alimentaires et les ajuster à un objectif, la perte de poids

Cette méthode avait été tracée par le Professeur Apfelbaum, dès 1975 à Bichat et modélisée sous forme informatique par le Dr Benchetrit et son équipe depuis 1986. La réponse proposée par LeDietCARE est strictement alimentaire. Ainsi parmi les milliards de combinaisons de régimes possibles (1061 pour la France), il en existe UNE qui correspond à un individu donné, et c’est celle-ci que le scanner LeDietCARE va identifier.

LeDietCARE, résultats et conclusions de l'étude

1 Concernant LeDiet

L’ensemble des analyses menées au cours de cette étude démontre que l’hypothèse émise par le Professeur Apfelbaum depuis 1975, et sur laquelle est fondée LeDietCARE, est vérifiée : « Les patients acceptent et suivent d’autant mieux la prescription qu’elle respecte leurs habitudes alimentaires, leur culture, leur satiété ».

L’étude montre qu’il existe 2 étapes distinctes dans le succès d’un régime.

  1. l’acceptation du régime proposé - le ou les premiers jours sont décisifs -
  2. le suivi de ce régime sur le moyen terme
Le concept de régime « recommandé », voire « personnalisé » devient obsolète. L’utilisation du scanner donne sa pleine dimension à la méthode.

2 Concernant CARE

Les technologies numériques ont contribué de manière décisive à l’existence, au développement, de la méthode LeDiet. Elles ont rendu possible la constitution de la plus grande base de données existante sur les dossiers nutritionnels des patients.

Les nombreuses études et publications réalisées sur la base de données LeDiet ont révélé que la plupart des surpoids avaient pour origine un excès alimentaire minimal mais répété sur des années. Elles ont montré également que les déséquilibres alimentaires, notamment concernant les graisses, jouaient un rôle essentiel dans la prise de poids (les résultats ont été publiés dans Obesity Research Close Relationship between fat intake and overweight. Apfelbaum - Benchetrit - 2006).

Au fil des ans, et bénéficiant de ces expériences, les diététiciennes de LeDiet ont affiné les règles de prescription du système expert. Les taux de bons résultats ont contribué au succès de la méthode. Cela a été un facteur essentiel dans la constitution de CARE parce que : avec le « Scanner Nutritionnel LeDietCARE », chaque patient contribue au succès de ceux qui vont suivre la méthode après lui.

Avec Internet et la diffusion de la méthode à grande échelle, ce sont 4 825 000 dossiers de patients qui ont été enregistrés en janvier 2009. Les statisticiens de LeDiet ont eu à leur disposition une base de données de 200 000 000 d’habitudes alimentaires déclarées ! L’étude de l’interrelation entre ces habitudes a tout de suite révélé que la base pouvait devenir un extraordinaire prescripteur, largement supérieur aux capacités humaines.

L’idée du concept d’un scanner alimentaire construit sur le modèle des balayages de la tomodensitométrie est devenue une évidence : pour chaque patient, pour chaque habitude alimentaire, la base donnera la conduite à tenir : Habitudes à Conserver ? à Remplacer ?

3 Concernant la perte de poids

Sur 1000 personnes traitées par LeDietCARE, 25 % ont trouvé un rythme qui correspond à leurs attentes, perdent du poids à un rythme avoisinant les 4 kilos par mois et ont « oublié » qu’elles étaient au régime (dans un sondage sur le long terme, la perte moyenne déclarée par un échantillon de 607 personnes est de 4.8 kilos par période de 4.82 semaines).

Sachant que les taux de bons résultats sur le moyen et le long terme sont habituellement très bas - voire voisins de zéro -, les résultats obtenus avec le Scanner Nutritionnel sont remarquables. A très court terme, les résultats peuvent être améliorés, il suffit que les patients acceptent d’informer le système pendant 4 semaines, même s’ils font des écarts importants. Le Scanner Nutritionnel trouvera alors une solution de mieux en mieux adaptée à leur proposer. A moyen terme, l’exploitation de la base est perfectible et les taux peuvent être largement optimisés. On peut imaginer des modèles de plus en plus proches.

Enfin, il est tout à fait envisageable de prédire les chances de succès du traitement en fonction de sa proximité avec les habitudes alimentaires de départ. C’est ce que nous avons appelé l’ « Indice CARE », actuellement sur le site. Si les probabilités ne sont pas favorables, le Scanner Nutritionnel peut proposer des alternatives avec des taux d’habitudes Conservées plus élevés mais avec des pertes de poids plus lentes.

LeDietCARE, mode d'emploi

Le « Scanner Nutritionnel LeDietCARE » est la mise à disposition d’une technologie baptisée CARE au service d’une méthode : la méthode LeDiet, qui préconise le respect maximum des habitudes alimentaires d’un individu. L’ensemble est accessible via Internet sur le site www.ledietcare.fr

1 Le questionnaire

Le patient remplit d’abord, gratuitement, un questionnaire alimentaire qui a été perfectionné depuis plus de 30 ans à l’Hôpital Bichat et à la clinique du Poids. Ce questionnaire prend en compte toutes les caractéristiques de l’individu : âge, taille, poids, état de santé général, objectif nutritionnel, habitudes alimentaires, allergies ou dégoûts, appétit, satiété, types de repas, mode de vie quotidien, vie sociale.

A ce jour, 4 825 000 bilans alimentaires ont été récoltés dans le monde auprès d’individus volontaires qui ont fait la démarche de s’inscrire et de remplir le questionnaire. Pour mémoire : le programme d’études Nutrition et Santé du gouvernement américain (NHANES) utilise une base de 17 000 personnes et les projets français les plus ambitieux compteront 100 000 dossiers. On mesure l’exceptionnelle richesse de la base de données qu’a constitué LeDietCARE

2 Les analyses

Le « Scanner Nutritionnel LeDietCARE » analyse chacune des habitudes alimentaires déclarées sur plus de 20 caractéristiques :

  • goût (sucré, salé, acide, basique, neutre, épicé)
  • consistance (dure, molle, liquide)
  • température
  • environnement de repas (domicile, restaurant, sur le pouce)
  • indice de satiété
  • sensation de plaisir au palais...

3 Le projet nutritionnel

Un bilan est réalisé, compte tenu du projet (perte de poids souhaitée, pathologies, régimes spécifiques...). Ce bilan correspond aux apports nutritionnels conseillés dans chaque pays. Il va servir de cadre au Scanner Nutritionnel.

4 Les balayages successifs

Le Scanner Nutritionnel a montré que, pour chaque patient, certains aliments poussent le poids à la hausse, d’autres à la baisse, tandis que d’autres encore restent sans effet. Bien sûr, ces aliments varient d’un individu à l’autre.

Ainsi, après le bilan initial, le patient est « situé » dans une population qui lui ressemble. Et, pour chaque habitude déclarée, le scanner se réfère à la base de données pour identifier les options C.A.R.E. qui ont le mieux fonctionné pour ce type de profil.

Chaque habitude est alors :

  • C : à Conserver (aliment, fréquence, quantités)
  • A : à Adapter (aliments conservés mais fréquences ou/et quantités modifiées)
  • R : à Remplacer ou supprimer
  • E : à Equilibrer (habitudes nouvellement prescrites en vue d’équilibrer le bilan)

7594_1.jpg

5 Le régime

Au cours du régime, le patient est invité à cocher chaque jour ses prises alimentaires (questionnaire d’environ 12 mn). Toutes ces informations individuelles, collectées dans le bilan initial et au cours du suivi quotidien des patients, constituent une exceptionnelle base de données où sont répertoriés toutes les consommations possibles et tous les résultats obtenus après les modifications et les ajustements prescrits.

Dans la majorité des cas, le « Scanner Nutritionnel LeDietCARE » permet de conserver près de 50 % des habitudes alimentaires à l’identique et de conserver, en les aménageant, 40 % d’habitudes supplémentaires. Seulement 11 à 15 % des habitudes sont supprimées ou remplacées.

7594_2.jpg

6 Des programmes minceur adaptés...

A partir du bilan alimentaire initial, LeDietCARE établit le programme minceur le mieux adapté au comportement alimentaire, au mode de vie, à la personnalité et à l’objectif de poids. Ces programmes personnalisés sont répartis en six grandes catégories :

  • LeDiet Express : la satiété et l’appétit sont prioritaires
  • LeDiet Liberté : la perte de poids rapide est souhaitée
  • LeDiet Anti-cellulite
  • LeDiet 45 ans
  • LeDiet Après-bébé

...et, à partir du mois de mars

  • LeDiet Med : Pour les patients qui suivent un régime sur prescription médicale. Hypertension, diabète, obésité... les raisons de suivre un régime sur prescription médicale ne manquent pas. Dans ces cas, LeDiet Med attend la prescription du médecin pour délivrer le programme et s’adapte aux besoins du patient (sans sel, sans cholestérol...). Le médecin reçoit le suivi en même temps que le patient. LeDiet Med décharge ainsi les médecins de la partie nutritionnelle tout en les tenant informés tout au long du régime.

7 LeDietCARE en pratique...

LeDietCARE prend en charge tous les problèmes et pathologies liés à la nutrition et au surpoids. Il est présent :

  • dans les hôpitaux et cliniques (pathologies lourdes)
  • chez les médecins (surpoids et pathologies. Voir interview du Dr Jean-Luc Meyer)
  • sur Internet www.lediet.fr (surpoids, à destination du grand public à l’exception des femmes enceintes et des enfants)

Le forfait LeDiet est proposé sur abonnement, sans obligation de durée, pour : 19,50 euros/mois. Il comprend :

  • Le Programme minceur : Deux présentations au choix : Plan Hebdomadaire ou 7 Plans Journaliers. Toutes les infos sur les aliments prescrits, des idées de plats, de menus ... Des recettes minceur.
  • Les analyses LeDiet : Analyse de l’alimentation de chaque jour et à la fin de chaque semaine. Analyse du poids à la fin de chaque semaine.
  • Les outils : Adaptation et réajustement permanent du Programme minceur, Etablissement des menus, Calcul de l’activité physique, Coaching téléphonique avec une diététicienne, Forum.
  • Le savoir LeDiet : Dossiers sur l’actualité en nutrition, Encyclopédie Nutritionnelle, Dictionnaire des fruits et légumes...

Pour de plus amples informations, consulter le site LeDietcare

SOURCE : LeDiet

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s