Le rôle des fruits et légumes dans la prévention de l'obésité

8214 Réagir

Un congrès international sur le rôle des fruits et légumes dans la prévention de l'obésité a eu lieu cette semaine à Bruxelles. L'obésité des enfants peut être considérée aujourd'hui comme une épidémie qui menace plus d'un milliard de personnes sur la planète.

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM

Débloquez cette page avec Multipass

Cette épidémie va entraîner une augmentation de plusieurs pathologies graves : infarctus, attaques cérébrales, diabète, problèmes articulaires, respiratoires et risques de cancers (jusqu'alors sous-estimés). Une des causes importantes de la malbouffe est l'abandon des modes de consommation traditionnels, qui étaient axés sur les fruits et les légumes.

Tim Lobstein, coordinateur du programme de lutte contre l'obésité enfantine outre-manche, rappelle que depuis le début des années quatre-vingt le prix des fruits et légumes a augmenté de 40% alors que celui des graisses et du sucre a chuté dans des proportions identiques.

Or, ainsi que le souligne le professeur Elio Riboli, spécialiste de nutrition et de cancer, la consommation de fruits et de légumes est un facteur de santé et de longévité.

(Le Figaro, 21/04, Le Monde 23/04)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM