Le régime Portfolio efficace et rentable pour abaisser le taux de cholestérol sanguin

lu 4683 fois

Adopter un régime alimentaire qui fait une bonne place au soja, à l'avoine, à l'orge ainsi qu'aux noix et aux phytostérols réduit substantiellement le taux de mauvais cholestérol sanguin. Les effets de cette diète, nommée Porfolio, sont supérieurs à ceux obtenus par une intervention nutritionnelle qui mise uniquement sur une baisse de la consommation d'aliments riches en gras saturés, annonce une équipe de chercheurs canadiens dans le dernier numéro du Journal of the American Medical Association.

Signée par 20 chercheurs, dont Benoît Lamarche et Iris Gigleux de l'Institut des nutraceutiques et des aliments fonctionnels, cette étude est la plus importante intervention nutritionnelle visant un abaissement du taux de cholestérol jamais menée au Canada. Elle a mis à contribution 351 personnes de Québec, Toronto, Winnipeg et Vancouver qui devaient adopter pendant six mois la diète Portfolio ou une diète témoin à faible teneur en gras saturés.

La diète Portfolio repose sur l'introduction, dans le régime alimentaire, d'une variété d'aliments qui favorisent une réduction du mauvais cholestérol. Les participants du groupe Portfolio devaient consommer une quantité cible de protéines de soya (provenant de tofu, de boissons de soya ou de produits dérivés du soya), de noix, de fibres solubles (provenant de l'avoine, de l'orge ou du psyllium) et de phytostérols contenus dans une margarine enrichie. Ils étaient aussi encouragés à consommer des pois, des fèves et des lentilles.

« C'est une diète végétarienne et il faut être très motivé pour la respecter », reconnaît d'emblée Benoît Lamarche. C'était le cas de nos participants qui, avant même d'entreprendre l'étude, avaient de très bonnes habitudes alimentaires.» Pour leur part, les sujets du groupe témoin étaient soumis à un régime faible en gras laitiers et riche en grains entiers, en fruits et en légumes.

Au terme du suivi de six mois, le taux de mauvais cholestérol avait diminué de 13 % chez les sujets du groupe Portfolio contre seulement 3 % dans le groupe témoin. Plus l'observance des cibles de la diète Porfolio était élevée, plus forte était la réduction du mauvais cholestérol. « Même si les sujets étaient motivés, le taux d'observance de la diète était d'environ 43 %.

On peut penser que la réduction aurait été plus prononcée si la diète avait été suivie plus rigoureusement, avance le professeur Lamarche. On peut également penser que l'effet aurait été plus grand si les sujets avaient eu de mauvaises habitudes alimentaires au départ.»

L'effet obtenu par la diète Portfolio équivaut à la moitié de ce que produit la prise de statines, des médicaments prescrits pour traiter l'hypercholestérolémie. « Pour des personnes qui ont un taux de cholestérol très élevé, la diète Porfolio ne suffit pas. Par contre, pour les gens dont le taux de cholestérol s'approche de la normale, la diète Portfolio peut s'avérer une solution intéressante, en particulier s'ils ne veulent pas prendre de médicaments », estime Benoît Lamarche.

(Par Jean Hamann - Le journal de la communauté universitaire - Volume 47 - numéro 2 - 08 septembre 2011)

SOURCE : Université Laval

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s