Le régime méditerranéen protège contre les allergies respiratoires

lu 2354 fois

Un régime méditerranéen typique riche en fruits, en légumes et en noix semble procurer aux enfants un bouclier contre les rhinites allergiques et les symptômes de l'asthme, d'après de nouvelles recherches.

Cette étude, qui a été financée en partie au titre du cinquième programme-cadre de l'UE, est publiée en ligne par le magazine Thorax.

Le régime méditerranéen se compose d'une proportion élevée d'aliments d'origine végétale tels que les fruits, les légumes, le pain, les céréales, les légumineuses et les noix, et sa principale source de matière grasse est l'huile d'olive. Au cours des dernières années, plusieurs études ont associé ce régime à une incidence moindre de l'obésité, de l'hypertension, des affections cardiaques coronariennes et de différents types de cancers.

Dans ces recherches récentes, les scientifiques ont étudié près de 700 enfants âgés de 7 à 18 ans habitant dans des régions rurales de l'île grecque de Crète. Les parents de ces enfants ont complété des questionnaires sur leurs habitudes alimentaires et leur santé respiratoire. À l'aide de ces informations, les chercheurs ont pu déterminer la mesure dans laquelle le régime de ces enfants était réellement « méditerranéen ».

Ils ont découvert que quatre cinquièmes des enfants de l'échantillon mangent des fruits frais et deux tiers des légumes frais au moins deux fois par jour. Dans l'ensemble, un niveau élevé de respect d'un régime méditerranéen atteste d'un effet protecteur contre la rhinite allergique et les symptômes de type asthmatique. Les oranges, les pommes, les raisins et les tomates sont cultivés sur l'île et consommés en grandes quantités, ont constaté les chercheurs. Les raisins, en particulier, sont riches en antioxydants.

Les enfants qui mangent des noix au moins trois fois par semaine sont en outre moins susceptibles de respirer péniblement, ce que les chercheurs attribuent à la teneur élevée en vitamine E, un antioxydant, dans les noix.

À l'inverse, les enfants qui consomment régulièrement de la margarine sont davantage sujets aux symptômes de l'asthme et de la rhinite. Cette conclusion confirme des recherches similaires menées dans d'autres pays.

« Nos découvertes montrent qu'un apport abondant de fruits, de légumes et de noix consommés couramment peut exercer un rôle protecteur dans la prévalence de symptômes apparentés à l'asthme et des rhinites allergiques », concluent les chercheurs. « Un régime riche en antioxydants pourrait prévenir l'expression de maladies allergiques dans cette population. »

Pour tout renseignement complémentaire, consulter le site thorax.bmj.com/

Source : Copyright © Communautés européennes, 2007

SOURCE : Communautés européennes

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s