Le projet Nutrition-Santé-Longévité séduit les industriels et les chercheurs

2849

Dans le département du Nord, le projet Nutrition-Santé-Longévité (NSL) commence à attirer les industriels et les chercheurs et il pourrait faire naître un cluster.

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM
Débloquez cette page avec Multipass

Objectif : « décloisonner nos activités et nos recherches, afin d’interconnecter nos actions dans deux domaines fondamentaux, porteurs de croissance », signale Étienne Vervaecke qui anime ce projet.

Ces deux axes fondamentaux sont les aliments et ingrédients à « fonctions de santé », et l’axe des solutions nutritionnelles et thérapeutiques (prévention de certaines pathologies comme le diabète).

NSL constitue déjà « la première communauté de recherche privée régionale et, en Europe, l’une des plus importantes concentrations de recherche privée dans les domaines fondamentaux du pôle », s’enthousiasme É. Vervaecke.

À l’origine du projet : une vingtaine d’industriels, des leaders mondiaux (Lesaffre ou McCain), des leaders européens (Bonduelle) et des leaders français (Genfit).

(La Tribune, 27/04)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM