Le plaisir sucré peut-il conduire à l'addiction ?

lu 6257 fois

La question mérite d'être posée, particulièrement en ce qui concerne le plaisir lié au sucre, car l'idée - fausse - qu'on puisse être dépendant du sucre a pu être avancée.

Pour le docteur Gérard Apfeldorfer, psychiatre à Paris, cette question provient du fait que certains consommateurs développent vis-à-vis des produits sucrés un comportement mimant l'addiction. Les études scientifiques concluent qu'il s'agit en fait des conséquences de la restriction cognitive. Selon ce mécanisme bien connu, ce n'est que lorsque les produits sont considérés comme interdits que s'instaure cette relation pathologique.

Dès que les interdits sont levés, ces produits perdent leurs caractères addictifs et retrouvent leur statut propre d'aliment. Un rapport de l'OMS paru en 2004 a conclu que la préférence, fût-elle marquée, pour un produit alimentaire ne peut être assimilée à une dépendance semblable à celle provoquée par des drogues.

(Sucre et addiction. Collection « Sucre et Santé » n°7, Cedus 2006 )

Source : « Centre d'Etudes et de Documentation du Sucre (CEDUS) »

SOURCE : « Centre d'Etudes et de Documentation du Sucre

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s