Le petit déjeuner, bénéfique pour les enfants

lu 6005 fois

D’après le Conseil européen d’information sur l’alimentation, 10 à 30 % des jeunes Européens - et plus particulièrement les enfants et les filles -, ne prennent pas de petit déjeuner. Pour les convaincre de changer d’avis, les bonnes raisons ne manquent pas...

Du carburant pour démarrer la journée

« Le petit déjeuner, bénéfique pour les enfants » - Crédits Photo : www.marionjouvedietetique.com Du carburant pour démarrer la journée. Après une longue période de jeûne, le corps passe du sommeil à une période d’activité souvent assez intense. Le cerveau et les muscles ont besoin de glucose pour s’activer au mieux.

Le petit déjeuner apporte l’énergie nécessaire pour faire repartir l’organisme et redonner à l’esprit toute son acuité.

Des apports nutritionnels optimisés sur toute la journée

Comparés à ceux qui ne mangent pas le matin, les enfants qui prennent régulièrement un petit déjeuner sont plus susceptibles de respecter les recommandations nutritionnelles. Leurs apports quotidiens en vitamines, minéraux et fibres sont jugés meilleurs. Entre autres aliments favoris, ils privilégient en effet les produits laitiers, le pain et les produits céréaliers, les fruits et les jus de fruits, les oeufs... Ceux qui prennent un bon petit déjeuner le matin ont aussi un mode de vie et une alimentation globalement plus favorables : ils font plus d’activité physique, mangent plus de fruits et légumes, etc.

Un meilleur contrôle du poids

Les enfants qui prennent un petit déjeuner sont plus minces que les autres. Une synthèse de 16 études menées chez plus de 59.000 enfants et adolescents européens montre une association entre la prise du petit déjeuner et un indice de masse corporelle (IMC) plus faible, ainsi qu’un moindre risque de surpoids ou d’obésité. Effet du petit déjeuner, des habitudes alimentaire, du mode de vie ? Toujours est-il que plusieurs études rapportent des résultats comparables.

De meilleures performances scolaires

D’après plusieurs études expérimentales, le petit déjeuner aurait des effets positifs sur les performances cognitives. Il favoriserait la mémoire, l’attention et la créativité. La synthèse de 45 études menées en laboratoire et en milieu scolaire suggère un impact favorable sur les apprentissages et les performances scolaires chez les enfants qui prennent un petit déjeuner. La différence serait particulièrement sensible chez les enfants dont le statut nutritionnel n’est pas satisfaisant.

Un encouragement européen

Plusieurs autorités de santé européennes, des associations de professionnels de santé et d’enseignants soutiennent les initiatives de la Direction générale santé et consommateurs de la Commission européenne. Il s’agit de poursuivre la promotion du petit déjeuner auprès des décideurs européens. D’encourager l’insertion de messages dans les campagnes de santé publique et dans les programmes d’études des écoles. Les parents européens sont aussi invités à donner l’exemple : les enfants mangeront plus facilement le matin s’ils voient leurs parents prendre le temps d’un bon petit déjeuner...

(FoodToDay, bulletin du Conseil européen de l’information sur l’alimentation. www.eufic.org)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s