Le pain, plaisir équilibré des repas festifs

lu 5355 fois

Les repas festifs, en famille ou entre amis, sont des moments de convivialité fort appréciés. Pourtant, le plaisir de se retrouver pour partager un bon repas est parfois gâché par la peur de la balance et des excès alimentaires. Associé à tous les repas, le pain est encore trop souvent accusé à tort de contribuer aux excès alors qu’il peut au contraire jouer un rôle structurant au cours de ces repas festifs. Découvrez comment allier plaisir et équilibre alimentaire avec le pain !

Faire rimer convivialité et équilibre

« Le pain, plaisir équilibré des repas festifs » Contrairement à certaines idées reçues, l’équilibre alimentaire n’est pas incompatible avec le plaisir gustatif et la convivialité. S’attabler pour partager un repas, prendre le temps de savourer chaque aliment, sont des habitudes qui aident à prendre conscience de ce que l’on mange et à éprouver le sentiment de satiété. Le plaisir de manger est une dimension essentielle de l’équilibre alimentaire.

Le pain, par son apport en glucides complexes et en fibres, contribue à la satiété et joue ainsi un rôle structurant au cours du repas. Une dégustation lente permettra d’apprécier sa texture et d’accroitre ses multiples saveurs. Les repas festifs sont l’occasion de faire des découvertes gustatives grâce à de nouvelles variétés de pain. Côté équilibre, tous les pains ont un intérêt nutritionnel ; varier sa consommation de pain permettra de profiter de la diversité de ces apports.

En pratique

A l’apéritif, proposez différentes saveurs avec des petits toasts de pain à la garniture légère : tartare de tomates ou fromage frais se marieront parfaitement avec un pain complet ou un pain aux céréales.

L’avis du médecin

« Les dernières données définissant la composition nutritionnelle des pains français, publiées en juillet 2008, démontrent que tous les pains ont un intérêt nutritionnel. Les pains au son, au seigle, et complets sont particulièrement riches en fibres. Par contre, ce sont les baguettes courantes qui fournissent le plus de glucides complexes. Les différentes variétés de pain sont intéressantes elles peuvent être choisies en fonction des mariages gustatifs mais le pain devrait indéniablement figurer à chaque repas. »

Les chiffres clés : 232 et 264

Les différents pains français présentent un apport calorique homogène (de 232 à 264 calories pour 100 g). Une occasion de plus pour varier les plaisirs.

SOURCE : Observatoire du pain

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s