Le miel de Manuka, un puissant agent antibactérien

lu 11109 fois

L'usage du miel comme un médicament fait référence dans les documents écrits les plus anciens, prescrit pour une grande variété de maladies. Il a continue à être utilisé dans la médecine populaire depuis, mais ces derniers temps il y a eu une renaissance de l'utilisation du miel dans la communauté médicale depuis un éditorial paru dans le Journal de la Société royale de médecine à propos du « potentiel thérapeutique grossièrement sous-utilisée du miel pur ». En identifiant de nouvelles substances bioactives, des équipes scientifiques ont validé les effets thérapeutiques du miel de Manuka.

« Le miel de Manuka, un puissant agent antibactérien » - Crédit photo : abeilles.apiculture.free.fr Compte tenu des chiffres alarmants des infections en France (nocosomiales, ORL, liées aux gastro-entérites, etc.) et de l’émergence de plus en plus fréquente de souches bactériennes résistantes aux antibiotiques qui compromet l’efficacité de ces traitements, il semblerait qu’un simple aliment de tous les jours, consommé par tous, peut nous aider à améliorer la qualité de notre vie, notre hygiène, notre santé et en même temps permettre de réduire les coûts énormes de Santé publique.

C'est ce qui semble ressortir en tout cas des études et recherches effectuées par des équipes scientifiques allemandes sur le miel de Manuka. Le miel ! Oui un miel ordinaire d’abeilles qui provient exclusivement de la Nouvelle-Zélande. Il semble démontré scientifiquement qu’un miel pouvait nous aider à se débarrasser des bactéries, y compris celles qui sont généralement résistantes aux antibiotiques.

Le miel de manuka, c'est quoi ?

Le miel de Manuka est un miel d’abeilles issu du buisson théier (Leptospermum scoparium) qui ne pousse qu’en Nouvelle Zélande. Il peut-être consommé par des personnes biens portantes comme des personnes mal portantes. Il est consommé à l‘identique comme tout autre miel.

Utilisé dans la Médecine traditionnelle Maori depuis des siècles, le Manuka offre aujourd'hui des propriétés antiseptiques dans un miel unique au monde, précieux allier pour :

  • Lutter contre le staphylocoque doré
  • Lutter contre les sinusites chroniques
  • La cicatrisation des plaies infectées
  • Lutter contre la bactérie responsable de l'ulcère à l'estomac
  • la prévention des gingivites, caries, aphtes, maux de gorge.

Le miel a été utilisé de tout temps pour ses propriétés antiseptiques naturelles. Différents peuples à travers les âges s’en sont servis en application locale pour faciliter la cicatrisation des plaies, notamment, comme les grecs de l'Antiquité. Plus récemment, les chercheurs ont découvert que la plupart des miels contiennent des molécules d'eau oxygénée, résultant de la réaction de dégradation des sucres par l'enzyme gluco-oxydase. C'est elle entre autre qui est responsable du caractère désinfectant du miel. Cette molécule est connue depuis longtemps en médecine pour la désinfection des plaies.

Pour de plus amples informations, consulter le dossier scientifique complet.

Norme UMF

Or, le pouvoir antibactérien du miel de Manuka est très élevé bien qu'il ne contient ni eau oxygénée, ni gluco-oxydase. Cependant, les bactéries les plus résistantes aux antibiotiques succombent à ce pouvoir. Le Professeur Peter Molan (chercheur à l’université de Waikato) a attribué la norme UMF (Unique Manuka Factor) pour définir les substances et les propriétés actives du miel de Manuka inconnues d’origine non peroxyde d'hydrogène. En absence d’autres études et des preuves, la norme UMF a été instituée pour caractériser les super propriétés Peroxyde Non-Hydrogène attribuée au miel de Manuka. Cependant, depuis les avancées en matière de recherches sur le miel de Manuka et les différents tests effectués par des laboratoires indépendants, en 2008 les études parallèles ont confirmé la découverte effectuée par le Professeur Henle sur l’activité et la densité de Méthylglyoxal dans le miel qui attribuait au miel de Manuka ses supers propriétés antibactériennes (la norme MGO). Par conséquent, dans le sens scientifique et l’efficacité du terme, la norme UMF qui était basé sur la densité de Phénol dans le miel est devenue moins fiable et a été abandonné par le Professeur Peter Molan

La Norme MGO

En 2006, le professeur Thomas Henle du CHU de Dresde en Allemagne a effectué des recherches sur le miel de Manuka. Le chercheur a en effet trouvé une autre molécule présente dans ce miel qui a également des propriétés anti-inflammatoires, le Méthylglyoxal. Dans les miels classiques, sa concentration atteint 1 à 10 mg par kg. Dans le miel de Nouvelle-Zélande, les concentrations atteignent 800 mg/kg. Cette concentration a pour conséquence un effet radical antibactérien. Aussi, il a identifié cette propriété comme une activité Peroxyde Non-Hydrogène qui reste stable sous la chaleur ou la lumière. Ces propriétés, il les a attribuées à sa forte teneur en Méthylglyoxal, ce qui accordait au miel de Manuka ses extraordinaires pouvoirs à éliminer toutes les bactéries. Le résultat de cette étude est publié dans des revues scientifiques. Suite à cette découverte le miel de qualité MGO a été normalisé. Cette normalisation accorde au miel de Manuka MGO une très grande fiabilité, efficacité et une reconnaissance dans l’univers scientifique et médical

Attention : Si le miel de Manuka possède jusqu’à 800mg/kilo de Méthylglyoxal, tous les miels Manuka n’en contiennent pas autant et peut être même très faible. La société Vedaworld International commercialise la gamme de produits où chaque production est systématiquement testée en laboratoire et classée par ordre croissant d’efficacité (indiquée par le CHU de Dresde et mise en place par Manuka Health Nouvelle Zelande). sur une échelle variant de MGO 30, 100, 250, 400 ou encore 550. Plus la concentration de Méthylglyoxal est élevée, plus le miel de Manuka est puissant et actif. Par exemple, le Professeur Henle précise: le MGO de niveau 100 est suffisant pour enrayer la Staphylococcus Aureus.

Utilisation

De nombreux autres tests dans divers autres centres médicaux ont confirmé cette découverte. Mieux, de nombreux établissements médicaux l’utilisent déjà pour ses patients. En France, le Professeur Bernard Descottes du CHU de Limoges fut un pionnier dans l’utilisation du miel sur ses patients.

Le professeur Henle précise également : « Manuka est un des seuls aliments capables d’apporter une utilisation thérapeutiques à l’homme. Ceci mérite des arguments profonds scientifiquement validés pour les l’affirmer. Compte tenu de ces découvertes et ses contenances en Méthylgloxal, Manuka MGO est un des rares aliments à pouvoir revendiquer cet usage ».

Son usage est très bénéfique dans le traitement de cas d’origine bactérienne. Ex soins des plaies, ulcères, Brulures, problèmes gastros, indigestion,

Alors, est-ce un moyen plus simple pour nous tous de vivre en bonne santé ? Aux mamans de nourrir et soigner leurs enfants ? Des moyens qui permettent de réduire les coûts liés à la santé? En tout cas, la question est posée et les moyens sont donnés.

Sûrement 2500 ans après, Hippocrate aurait été des plus heureux d’entendre ses nouvelles et de voir son idée se réaliser « que ton aliment soit ton médicament ».

Site : www.honeynz.co.nz - www.mgomanuka.com

Source : Alexandre Glouchkoff

SOURCE : Toute la diététique !

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s