Le gouvernement veut faire le ménage dans les produits anti-âge

lu 1671 fois

Philippe Bas, ministre délégué aux personnes âgées, veut mieux contrôler la vente des produits contre le vieillissement, vendus dans les pharmacies mais surtout sur Internet.

Son plan national "Bien vieillir", présenté mercredi dernier, prévoit en effet de définir l'intérêt réel des produits et substances vendus sous l'étiquette "anti-âge" et d'en préciser les risques éventuels.

Dans le collimateur, des traitements hormonaux sans garanties scientifiques, des cocktails vitaminiques ou les thérapies à base de plantes, produits qui n'ont jamais fait la preuve de leur efficacité dans des essais cliniques contrôlés. A noter également, dans le cadre de ce plan, l'instauration d'une consultation médicale au moment du départ en retraite, notamment pour mieux prévenir les risques cardio-vasculaires.

(La Croix, 26/01)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s