Le ginseng et les graines de lin contre le cancer

lu 7629 fois

A l'occasion du 43e congrès annuel de l'American Society of Oncology (ASCO), principale conférence mondiale sur le cancer se déroulant du 1er au 5 juin et faisant le point sur les dernières avancées concernant le cancer, pour la première fois sont présentés des résultats prometteurs d'études cliniques testant l'efficacité de suppléments alimentaires tels le ginseng et les graines de lin sur la prévention et le traitement de cette maladies, deuxième cause de mortalité après les maladies cardiaques.

Le recours à des suppléments alimentaires ou à des médecines alternatives pour traiter le cancer et ses effets est depuis longtemps très répandus parmi les patients cancéreux. Longtemps délaissées par le monde médical, peu d'études avaient été jusqu'alors conduites pour en faire une évaluation scientifique et rigoureuse capable de distinguer des composés efficaces.

Ainsi lors de ce congrès, des sessions sont consacrées aux résultats d'études pilotes et d'essais cliniques ayant testé l'efficacité de suppléments alimentaires : le ginseng pour combattre la fatigue chez les cancéreux et les effets des graines de lin et de la réduction de la consommation de matière grasse sur la prolifération du cancer de la prostate après son ablation chirurgicale.

Le ginseng contre la fatigue induite par le cancer

La fatigue liée au cancer, conséquence de la maladie et également de son traitement, figure au premier rang des plaintes des patients pour l'altération de la qualité de vie qu'elle entraîne. Composé anti-fatigue par excellence, le ginseng, plante cultivée depuis des millénaires en Asie pour sa racine, appelée « fleur de vie », est populaire chez les cancéreux alors que des expériences animales ont montré ses vertus énergétiques attribuées à la ginsenosides, une substance similaire à des stéroïdes. Mais son efficacité n'avait jamais été testée scientifiquement chez les humains contre la fatigue liée au cancer.

Une étude présentée lors du congrès 2007 de l'ASCO portant sur 282 patients cancéreux pendant deux mois a montré que ceux ayant pris de 1 à 2 grammes d'extraits - comportant la même proportion de composés actifs - de Ginseng par jour rapportent moins de fatigue, comparé au groupe traité avec un placebo ou une dose inférieure. Pour les patients ayant pris la plus forte dose (2 g), un quart de ceux-ci estiment se sentir « mieux » à « beaucoup mieux ». Il a été aussi souligné que ces résultats prometteurs devaient être reproduits et affinés avant que l'utilisation de ces suppléments puisse être recommandée et prescrite dans cette indication.

Les graines de lin pour combattre le cancer de la prostate

D'après une autre recherche, la graine de lin, riche en oméga 3, ces acides gras poly-insaturées également abondantes dans certains poissons, agiraient sur la production des membranes cellulaires et réduiraient la prolifération de certaines cellules cancéreuses. De plus, cette graine également riche en lignane, molécule capable de se lier aux hormones comme la testostérone et les estrogènes et de les « neutraliser », pourrait ainsi bloquer leurs effets dopant sur les cellules cancéreuses.

En effet, une étude conduite sur 161 sujets souffrant d'un cancer de la prostate, a montré que ceux ayant pris 30 grammes de graines de lin par jour sous forme de compléments alimentaires ont vu une progression de leur tumeur de 30 à 40% plus lente que ceux soumis à un placebo ou à un régime faible en graisse saturée. Ces résultats encouragent les auteurs à conduire de nouvelles études sur les hommes à risque élevé de récidives et ceux dont le cancer précoce est activement surveillé.

Le recours à des suppléments alimentaires étant déjà très répandus parmi les patients cancéreux, et il est ainsi important, par une évaluation scientifique rigoureuse d'agents anticancéreux potentiels, de savoir s'ils leur font du bien ou du mal. C'est tout l'objet et l'enjeu des futures études scientifiques qui pourront peut-être répondre à ces questions.

(AFP, Doctissimo, Cyberpresse, 3/06)

Source : Alexandre Glouchkoff, Diététicien - Nutritionniste

SOURCE : Toute la diététique !

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s