Le fromage anti-cancer ?

lu 8588 fois

La consommation de produits laitiers en particulier de fromage pourrait diminuer le risque de cancers et la mortalité consécutive à ces maladies. C’est ce que suggère l’importante étude européenne sur cancer et nutrition EPIC (European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition).

« Le fromage anti-cancer ? » L’explication viendrait de la vitamine K (et dans cette étude plus précisément de la vitamine K2), déjà connue par des travaux de laboratoire et des expérimentations animales pour sa capacité à inhiber la croissance des cellules cancéreuses. Dans l’étude EPIC, qui a suivi pendant une dizaine d’années l’alimentation et l’état de santé de 24.340 hommes et femmes âgés de 35 à 64 ans, les personnes qui ont les apports les plus élevés de vitamine K2 voient diminuer leur mortalité par cancer de 28 % par rapport à celles qui ont les apports les plus faibles.

Les hommes semblent encore plus bénéficiaires que les femmes : la diminution du risque de cancer concerne surtout la prostate et le poumon. Les auteurs de l’étude observent que ces effets favorables peuvent selon toute vraisemblance être attribués au fromage : plus de 70 % des apports alimentaires en vitamine K2 proviennent de la consommation de fromage !

(American Journal of Clinical Nutrition, volume 91, p. 1348-1358.)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s