Le défi de bien vieillir

lu 4469 fois

Chaque année, le congrès Goût-Nutrition-Santé est organisé à Dijon par le pôle de compétitivité Vitagora pour réunir chercheurs, industriels et professionnels de santé sur un thème défini. L’année 2012 étant l’année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle, le choix du Comité Scientifique s’est naturellement porté sur la nutrition des seniors pour cette 7ème édition.

Présidée par Valérie Vuillemot, Vice-Présidente Marketing au sein du groupe Seb, et avec Lionel Brétillon du Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation comme président de son comité scientifique, la 7ème édition du désormais traditionnel Congrès International Goût-Nutrition-Santé du pôle de compétitivité Vitagora® se tiendra au Palais des Congrès de Dijon, les 20 et 21 mars 2012, en partenariat avec le Pôle de Gérontologie Interrégional (PGI) de Bourgogne Franche-Comté dédié à l’amélioration de la qualité de vie des personnes âgées.

Le « défi du bien vieillir » sera au centre des débats et des échanges de cet événement de printemps qui accueillera une nouvelle fois plusieurs centaines de chercheurs, d’universitaires, de professionnels de santé et d’industriels, dont plus d’un tiers d’étrangers. Un rendez-vous d’autant plus important que la Commission Européenne a décidé que 2012 serait l’Année Européenne du Vieillissement Actif. Conférences plénières et tables rondes polémiques seront ainsi l’occasion de parler évidemment de pathologies et de stratégies compensatoires mais aussi, et surtout, d’aborder cette thématique sous l’angle de la prévention.

Des recherches actives pour mieux connaître l’alimentation des seniors à différents stades du vieillissement et trouver de nouvelles sources d’innovations

Alors que le nombre des personnes de plus de 60 ans va doubler d’ici 2050, il est urgent de mieux connaître l’alimentation des seniors, notamment afin de prévenir la dénutrition de cette population : concernant actuellement entre 4 et 10 % des sujets vivant à domicile et jusqu’à 38 % de celles vivant en institution, les carences alimentaires sont responsables d’une fonte musculaire importante (sarcopénie) et un facteur de risque majeur de chutes et de dégradation de l’état de santé. Divers facteurs concourent à déséquilibrer l’alimentation au cours du vieillissement : la perte de l’odorat et du goût diminuent le plaisir de manger et donc les prises alimentaires, les troubles de la mastication limitent le choix alimentaire, les pathologies métaboliques ou digestives interdisent certains aliments. Outre les problèmes physiques, les conditions socio-économiques concourent également au déséquilibre alimentaire et une véritable sociologie de l’alimentation des seniors est en train de se dessiner.

De nombreuses études explorent les comportements alimentaires des seniors, leurs besoins nutritionnels et leurs attentes, et le congrès Goût-Nutrition-Santé donnera la parole aux chercheurs français et étrangers pour présenter leurs travaux. Afin de mieux connaître l’environnement alimentaire des personnes âgées et leurs modes de consommation culinaire, Vitagora et le PGI ont initié SENIOR’ACT, une action collective visant à proposer aux entreprises des orientations en matière d’innovation et de développement pour les marchés des seniors. Une table ronde du Congrès est organisée dans le cadre de SENIOR’ACT et s’intéressera aux nouvelles tendances de consommation initiées par les seniors.

Concilier les différents stades du vieillissement, les besoins nutritionnels, le plaisir gustatif et la santé

Les axes de recherche sont divers pour parvenir à cet objectif et relever le défi de bien vieillir longtemps. De nombreuses spécialités seront représentées au congrès pour apporter des éclairages différents et complémentaires : médecine, nutrition, philosophie, génétique, sociologie. Les différentes tables rondes et conférences traiteront aussi bien des stratégies actuelles et futures pour une alimentation de qualité chez les seniors que de l’intérêt des probiotiques ou des recherches de pointe sur les interrelations entre génétique et alimentation.

Par exemple, les premiers résultats du projet AUPALESENS, labellisé par le pôle de compétitivité Vitagora, seront présentés. Après une enquête sur les situations pouvant conduire à une dénutrition, la deuxième phase du projet s’attache à identifier les moyens d’améliorer la prise alimentaire en jouant sur la sensorialité : augmenter la flaveur des aliments ? Modifier leur texture ? L’enjeu est de taille pour les années et les décennies à venir puisqu’il s’agit d’édicter des recommandations applicables dans les collectivités de personnes âgées.

Mais il est également possible de tirer certains enseignements de l’expérience d’autres pays ou civilisations. Une table ronde spécifique sera consacrée au Japon où les personnes âgées ont déjà leurs produits dédiés - plus ergonomiques et adaptés à leurs besoins nutritionnels - en vente dans des supermarchés également conçus pour elles.

Un programme proposé à un public de plus en plus large

Chaque année, le congrès Goût-Nutrition-Santé compte de plus en plus d’intervenants et de congressistes étrangers. Le thème universel du bien vieillir permettra d’élargir encore l’audience internationale du congrès. De plus, en phase avec la nécessaire solidarité intergénérationnelle à l’honneur cette année en Europe, il s’ouvrira aux étudiants d’horizons divers. Différentes actions ont été mises en place en direction des nouvelles générations pour les informer et les motiver à venir relever le défi.

Bien sûr, le grand public n’a pas été oublié : une conférence-débat exceptionnelle clôturera la première journée du congrès et sera animée par le Docteur Olivier de Ladoucette, spécialiste de la psychologie du vieillissement et auteur de différents ouvrages sur le sujet, notamment « Le Guide du bien vieillir ».

Ainsi, du 20 au 22 mars 2012, deux jours de communications scientifiques et de débats ainsi qu’une journée de formation et une ouverture particulière en direction des étudiants permettront de faire le point sur ce thème particulièrement sensible de la nutrition des seniors.

Pour en savoir plus et s'inscrire, consulter www.gout-nutrition-sante.com

SOURCE : Vitagora® Goût-Nutrition-Santé

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s