Le Crohn en pleine explosion

3000

Après une émergence très nette dans les années 60-80, l'incidence de la maladie de Crohn s'est stabilisée autour de 6 cas pour 100 000 habitants par an. Sa prévalence devrait doubler en 5 ans (120 000 cas prévus pour 2006). L'incidence est 2 fois plus forte au nord qu'au sud et des facteurs ethniques et raciaux entrent aussi en jeu.

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM
Débloquez cette page avec Multipass

Dans 25 % des cas, les symptômes apparaissent avant 25 ans, mais un Crohn peut se déclarer à n'importe quel âge, avec un pic entre 20 et 30 ans. Seul le tabac, surtout chez les femmes, a été identifié comme un facteur aggravant le risque d'apparition de la maladie mais aussi l'évolution des lésions.

Le Crohn est une maladie chronique dont le traitement médical ne peut que prolonger les phases de rémission. La chirurgie est utilisée en dernier recours, cependant, 80 % des malades ne pourront y échapper. Aucun régime d'exclusion ne permet de prévenir l'apparition d'un Crohn ou sa récidive. Seule la suppression des fibres lors des poussées aiguës doit être prescrite. Pour prévenir les états de carence, l'alimentation sera hypercalorique et hyperprotidique. L'intérêt de l'utilisation des acides w 3 lors des rémissions est à l'étude.


Outre l'identification des gènes de prédisposition, les anti-TNFa constituent un nouvel espoir de traitement.

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles