Le chocolat : une affaire de coeur...

lu 3241 fois

Les effets bénéfiques du cacao pour la santé cardiaque sont de mieux en mieux établis. On connaît maintenant l'un des constituants qui améliore la circulation sanguine, l'épicatéchine, commun aussi à de nombreux végétaux...

De nombreuses études ont, ces dernières années, alimenté la piste selon laquelle le cacao renforçait la santé du cœur et des artères. Les découvertes ont fait état d’une influence favorable des polyphénols (des puissants antioxydants) du cacao sur la circulation sanguine. Mais jusqu’à présent, on ne connaissait pas encore avec précision quelle molécule active se cachait derrière cette action.

Tous les chocolats ne se valent pas

Des chercheurs de l’Université de Dusseldorf, en Allemagne, de l’Université de Californie et de la Harvard Medical School, aux Etats-Unis, se sont donc penchés sur la question. Ils ont soumis plusieurs hommes adultes à des séances de dégustation. La première consistait en la consommation de boissons cacaotées riches ou non en flavanols (une famille de polyphénols).

Verdict : seul les boissons riches en flavanols provoquent une dilatation des artères, qui rend le passage du sang plus aisé. Concrètement, cela signifie que les variétés de cacaos les plus riches en flavanols sont les plus intéressantes et que les chocolats les plus riches en cacao exercent le meilleur effet cardioprotecteur. Et des études menées auprès de vieilles ethnies indiennes suggèrent, par ailleurs, que ces variétés de cacao peuvent contribuer à diminuer la pression artérielle.

Un dénominateur végétal

L’équipe de scientifiques a ensuite réalisé une deuxième expérience: cette fois, les volontaires ont bu un liquide placebo ou un liquide riche en épicatéchine, un flavanol important du cacao. Résultat: seule la boisson avec de l’épicatéchine génère une relaxation des vaisseaux. Nous tenons donc là l’un des composants actifs du chocolat dans la santé cardiaque.

Quel est l’intérêt d’identifier cette molécule ? Premièrement, cela permet de construire de nouvelles théories pour le traitement des maladies cardio-vasculaires. Deuxièmement, l’épicatéchine est présente dans de nombreux autres aliments, principalement des végétaux : le thé vert, les fruits et légumes, le vin rouge, le jus de raisin et certaines variétés de cacao. Voici donc ici un argument supplémentaire pour étayer le rôle positif du règne végétal dans la santé des vaisseaux.

(Par Par Nicolas Rousseau, Diététicien Nutritionniste, " HEALTH & FOOD " News du 1er février 2006)

SOURCE : Health and Food

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s