Le CERIN lance une campagne d'information « Ma santé, je lait'm »

lu 6160 fois

La baisse de consommation des produits laitiers en France depuis quelques années, qui concerne l'ensemble des Français quels que soient l'âge et le sexe, a un impact important en matière de santé publique. Face à cette situation, le Centre de Recherche et d'information Nutritionnelles (CERIN) à lancé le 24 novembre une campagne d'information intitulée « Ma santé, je lait'm », conforme au Programme National Nutrition Santé (PNNS).

Le CERIN lance une campagne d’information « Ma santé, je lait’m » - Crédit photo : www.cerin.org Les enquêtes alimentaires menées en France ces dernières années ont révélé une baisse de la consommation des produits laitiers (fromages, yaourts et lait). Les apports en calcium sont largement inférieurs aux apports nutritionnels conseillés (ANC) ; l’Etude Nationale Nutrition Santé (ENNS) menée en 2006 a constaté que plus de la moitié des hommes, 3/4 des femmes, 2/3 des garçons et 3/4 des filles ont des apports en calcium inférieurs aux apports nutritionnels conseillés. Enfin, seuls 1/3 des adultes et à peine la moitié des enfants de 3 à 17 ans sont en adéquation avec le repère du Programme National Nutrition Santé (PNNS), qui recommande la consommation de 3 à 4 produits laitiers par jour selon l’âge.

Cette situation devient préoccupante lorsqu’on sait que les apports en calcium et en vitamine D sont indispensables à une bonne minéralisation de l’os, et participent à la prévention de l’ostéoporose, responsable de plus de 130 000 fractures par an.

La campagne lancée par le CERIN vise à mobiliser l’ensemble des prescripteurs en matière de nutrition afin de rappeler de façon simple aux patients tout l’intérêt de la consommation de produits laitiers. Elle comprend des affiches et des dépliants fournis aux professionnels de santé pour mettre à la disposition des patients dans les salles d’attente, ainsi que des insertions dans la presse professionnelle.

« Les professionnels de santé, régulièrement questionnés lors des consultations sur les recommandations en matière d’alimentation, sont en attente d’outils simples pour expliquer à leurs patients l’intérêt des produits laitiers et les moyens de couvrir leurs besoins en calcium. Cette campagne leur permet de répondre de manière pratique aux questions en fonction des différentes situations rencontrées », explique le docteur Marie-Claude Bertière, directeur du CERIN.

Le PNNS, mis en place en 2001 par le ministère de la Santé, s’est fixé 9 objectifs prioritaires dont l’un concerne directement la consommation de calcium : « Augmenter la consommation de calcium afin de réduire de 25% la population des sujets ayant des apports calciques en dessous des apports nutritionnels conseillés, tout en réduisant de 25% la prévalence des déficiences en vitamine D ». Pour y parvenir, le PNNS recommande ainsi la consommation de 3 produits laitiers par jour, et ce, tout au long de la vie. Des apports calciques adéquats sont en effet nécessaires pour optimiser l’acquisition de la masse osseuse pendant la croissance, puis préserver le squelette et limiter la perte osseuse liée à l’âge.

Comme le rappelaient tout récemment l’Académie de Médecine et le Comité Nutrition de la Société Française de pédiatrie, les produits laitiers, du fait de leurs qualités nutritionnelles spécifiques, constituent des aliments incontournables pour assurer l’équilibre alimentaire à tous les âges de la vie.

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s