Le camembert Président : un plaisir riche en calcium qui n'altère pas le profil lipidique des sujets hypercholestérolémiques

lu 6252 fois

Produit emblématique de la culture gastronomique hexagonale, le camembert est le fromage préféré des français. C'est aussi l'un de ceux qu'ils consomment le plus. Composé de 98% de lait et 2% de ferments lactiques et de sel, le camembert constitue une excellente source de calcium, de protéines, de vitamines liposolubles (A et D) ainsi que de vitamine B9. En outre, il ne contient pratiquement aucun glucide. Sa teneur en lipides est incriminée car elle se compose de 2/3 d'acides gras saturés pour 1/3 d'acides gras insaturés. A tort ou à raison ?

« Le camembert Président : un plaisir riche en calcium qui n’altère pas le profil lipidique des sujets hypercholestérolémiques » - Crédit photo : www.frencheese.co.uk Une étude conduite par le Groupe LACTALIS en 2006 et présentée aux Entretiens de Bichat avait démontré que la consommation quotidienne de deux portions de camembert Président ne modifie pas le profil lipidique des sujets sains ou légèrement hypercholestérolémiques. Il était donc intéressant d’étudier l’éventuel impact de la consommation de camembert de marque Président sur le bilan lipidique de sujets hypercholestérolémiques.

Le Groupe LACTALIS, un groupe très impliqué en matière de nutrition et d’équilibre alimentaire

Le GROUPE LACTALIS, 1er groupe fromager européen, a engagé depuis 8 ans un programme d’études scientifiques, afin de mieux évaluer les effets de la consommation de ses fromages sur la santé de ses consommateurs.

Une étude clinique sur l’impact du camembert chez les patients hypercholestérolémiques

Cette seconde étude (*), multicentrique, contrôlée, randomisée en ouvert a eu comme objectif de déterminer si la prise quotidienne de deux portions de camembert commercialisé sous le nom de la marque Président modifiait le bilan lipidique d’adultes hypercholestérolémiques.

L’analyse a porté sur 159 sujets, âgés de 18 à 65 ans, hypercholestérolémiques ayant un LDL-c compris entre 1,60g/L (4,13 mmol/L) et 2,20g/L (5,68 mmol/L), ne recevant pas de traitement hypocholestérolémiant et prenant une alimentation régulière à 3 repas par jour. Les sujets inclus ont été randomisés en deux groupes : l’un consommant deux portions de camembert Président par jour (soit deux fois 1/8ème de camembert /j), l’autre, constituant le groupe contrôle, consommant 125g de yaourt deux fois par jour. Après randomisation, la période de consommation des produits selon le protocole Camembert ou Yaourt a été de 5 semaines. Les sujets inclus dans l’étude ne devaient pas consommer d’autres fromages et de produits laitiers. Ils ont été autorisés à consommer du lait (car non fermenté) afin de suivre les recommandations du PNNS .

L’étude a été réalisée en ambulatoire avec, après l’inclusion, 5 visites de contrôle afin d’effectuer examen clinique, dosages biologiques et suivi alimentaire.

Des résultats probants et inédits ne montrant pas d’altération du profil lipidique chez des patients hypercholestérolémiques

L’analyse statistique des résultats de cette étude montre :

  • l’absence de variation significative de la concentration plasmatique de LDL-c entre les deux groupes et entre le début et la fin de la prise de produit (-0,23% dans le groupe camembert et + 1,4% dans le groupe yaourt).

  • dans les deux groupes, pas de variation ni d’évolution dans le temps des autres paramètres mesurés du bilan lipidique ( HDL-c, CT, Apo B100, ApoA1, TG, les rapports LDL-c/HDL-c, TG/HDL-c, Apo B100/Apo A1 et (CT-HDLc)/HDL-c),

  • pas variation significative du poids entre les deux groupes pendant toute la durée de l’étude.
En conclusion, dans les conditions de cette étude, la consommation quotidienne pendant 5 semaines de deux portions de camembert de la marque Président n’a pas induit de modification significative du bilan lipidique chez l’adulte hypercholestérolémique ne recevant pas de traitement hypocholestérolémiant.

Perspectives

La consommation de camembert Président (jusqu’à deux portions par jour) intégrée dans une alimentation normale et diversifiée peut constituer une pratique intéressante, car il constitue une source de calcium (1 portion = 17% des apports journaliers recommandés), tout en ayant un effet neutre sur le bilan lipidique. Pour les sujets sains comme pour les sujets hypercholestérolémiques, le camembert Président a donc tout à fait sa place dans les 3 produits laitiers que le PNNS (Plan National Nutrition Santé) recommande de consommer par jour, et il permet de varier les plaisirs.

(*) Promoteur de l’étude : le groupe Lactalis représenté par Cécile Bonhomme, Docteur en nutrition - Investigateur principal : Dr. Yves Donazzolo, Optimed Clinical Research, groupe Eurofins

SOURCE : Le GROUPE LACTALIS

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s