Le boom de la BIO

lu 2853 fois

De plus en plus de consommateurs se tournent vers les produits bio. Les produits naturels ont le vent en poupe ! Pour 87 % des Français, les produits bio sont des produits « plus naturels car cultivés sans produits chimiques », qui « contribuent à préserver l'environnement », et des produits « meilleurs pour la santé » pour 82 % des personnes interrogées. Ils sont désormais partout : dans les supermarchés, dans les magasins spécialisés, sur les marchés, dans les fermes et directement chez l'artisan boulanger ou le boucher...

Qu’est-ce qu’un produit bio ?

« Le boom de la BIO » Un produit bio est un produit issu d’un mode de production avec un ensemble de pratiques agricoles, de modes d’élevages et de fabrications respectueux de l’environnement et des équilibres biologiques. Ainsi, les méthodes de production excluent l’utilisation de produits chimiques de synthèse et d’OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) et s’appuient sur le respect du bien-être animal, et de l’équilibre des organismes vivants qui peuplent nos sols (bactéries, vers de terre). Les méthodes de travail s’appuient donc sur le recyclage des matières organiques, la rotation des cultures et la lutte biologique.

Exemples de pratiques rigoureuses :

  • Pour protéger ses cultures, l’agriculteur biologique respecte les écosystèmes et les cycles naturels, et fait appel à des techniques raisonnées en introduisant par exemple des prédateurs naturels des pucerons (coccinelles) ou mécaniques (filets sur les arbres fruitiers) ou en installant des haies favorisant ainsi la biodiversité des espèces comme les oiseaux, les insectes...

  • Pour fertiliser les sols, l’agriculteur biologique utilise notamment le fumier ou le compost de sa propre exploitation agricole.

  • Pour respecter les animaux, ceux-ci sont nourris exclusivement avec des produits issus de l’agriculture biologique et ont un accès libre aux pâturages. De plus, le nombre d’animaux par unité de surface est limité. Si besoin, pour les soigner, l’agriculteur biologique fait appel aux médecines douces.

Des produits de plus en plus plébiscités par les consommateurs

La consommation de produits bio progresse : + 10 % par an depuis 5 ans. En 2007, 42 % des Français ont consommé au moins un produit bio au moins une fois par mois, alors qu’ils étaient 37 % en 2003. 23 % en consomment au moins un, au moins une fois par semaine et 6 % tous les jours. Les produits bio sont partout dans nos rayons. Les produits bio les plus consommés par les Français ? Ce sont les fruits et les légumes, les produit laitiers, les oeufs, l’huile et les produits d’épicerie (riz, pâtes, autres céréales...), la viande, le poisson et le pain.

Pour répondre à la demande des consommateurs et soutenir le développement de l’agriculture biologique, l’Etat s’engage et propose de nombreuses actions dans le cadre du plan « agriculture biologique : horizon 2012 » lancé par le Ministre de l’agriculture et de la pêche en septembre 2007. Celui-ci a pour objectif de permettre à l’agriculture biologique d’augmenter ses surfaces de cultures (le but étant de passer de 2 % de la Surface Agricole Utile à 6 %). Il vise également à porter à 20 % la part de produits bio dans la restauration collective publique d’ici 2012.

Comment repérer les produits bio ?

Deux logos (signes officiels) permettent d’identifier les produits bio :

Logos officiels pour identifier les produits bio

Seul le logo AB est bien connu : 4 Français sur 5 l’identifient. Le logo européen est reconnu par seulement 28 % des Français. La réglementation des produits bio est en perpétuelle évolution. Elle prévoit à partir de juillet 2010 un nouveau logo européen qui remplacera l’actuel et qui devra être accompagné d’une indication sur le lieu de provenance des matières premières du produit.

Mais que signifient réellement ces logos ?

Ces deux logos, reconnus par les Pouvoirs publics, garantissent la conformité du produit au mode de production biologique de sa production à la distribution en passant par sa transformation. Ces logos ne sont pas obligatoires. Ils peuvent être utilisés à la volonté du fabricant à condition que le produit respecte donc le cahier des charges strict imposé par la réglementation des produits issus de l’agriculture biologique et à condition que le produit contienne au moins 95 % d’ingrédients agricoles biologiques.

Une philosophie de vie

En achetant des produits bio, le consommateur s’implique directement dans la protection de l’environnement et du tissu économique local. Consommer des produits bio, c’est donc aussi un mode de vie plus en accord avec la nature, une véritable philosophie de vie !

C’est par exemple :

  • privilégier les produits locaux et de saison qui permettent de limiter le transport et donc la pollution,
  • promouvoir le développement local par l’achat de produits régionaux de saison en passant notamment par un réseau de distribution de proximité : commerces de proximité, vente à la ferme ou chez l’artisan, marchés...

Et la nutrition santé dans tout ça ?

Pour les Français, la santé est la première motivation d’achat des produits biologiques, devant la sécurité sanitaire, la qualité et le goût ou l’environnement. Pourtant, à ce jour, il y a encore très peu d’études sur l’influence directe des produits biologiques sur la santé. Ce qui est certain, c’est que la grande variété de produits bio permet tout simplement de manger équilibré.

De plus, un produit bio est un produit récolté à maturité, ce qui permet de garantir toutes les saveurs et les qualités nutritionnelles. Les fruits et les légumes bio ont donc du goût ! Voilà une raison de plus pour augmenter sa consommation de fruits et légumes !

Certaines techniques de production, de fabrication et aussi certains modes de consommation des produits bio peuvent améliorer la composition nutritionnelle des produits bio. Par exemple, pour profiter des bienfaits nutritionnels des fruits et légumes, il suffit de ne pas les peler. Vous pouvez manger la peau ! Elle ne contient pas de pesticides et est concentrée en fibres, vitamines et minéraux.

Pour répondre à la demande croissante de la part des consommateurs, le marché de la Bio ne cesse de se développer. Et nous n’avons pas fini d’en entendre parler...

(Nutritionnellement®, le mag - n°10 - Décembre 2008)

SOURCE : Nutritionnellement®, le mag

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s