Le beurre : des acides gras qui gagnent à être connus

lu 6726 fois

L’heure est à l’information sur le beurre. Les chercheurs en nutrition soulignent aujourd’hui que ce corps gras à une composition nutritionnelle très intéressante ! Il contient en effet de nombreux acides gras, certains indispensables, et d'autres utiles à un bon équilibre alimentaire.

« Le beurre : des acides gras qui gagnent à être connus » - Crédit photo : www.maisonfutee.com Des « mono-insaturés » (dont l’acide oléique), à raison de 30 %, qui ont un rôle bénéfique sur le plan cardiovasculaire. Des poly-insaturés essentiels (3 %) comme les oméga 3 et oméga 6, que l’organisme ne peut fabriquer. Et certains bons acides gras saturés, sont maintenant reconnus favorables. Les acides gras saturés à chaîne courte et moyenne (11 % des acides gras du beurre) n’augmentent pas le cholestérol, sont vite transformés et ne s’accumulent pas dans le tissu adipeux.

L’acide myristique (11 % aussi) régule l’activité de certaines protéines des cellules et exerce un effet favorable sur le « bon » cholestérol (HDL). L’acide stéarique (11 % encore) se transforme dans l’organisme en acide oléique… Le beurre apporte aussi des vitamines A et D, il n’est pas le plus gras des corps gras (82 % de lipides contre 100 % pour l’huile), et une noisette de beurre (10 g), pour le goût et le plaisir, c’est seulement 74 Kcal.

(Sciences des Aliments, volume 28, n°1/2, p. 34-43.)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s