Lancement de l'étude NutriNet Santé

lu 5787 fois

Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé et des Sports, vient de lancer officiellement le programme NutriNet Santé, projet unique et précurseur pour étudier, par le biais d'internet, les comportements alimentaires et les relations nutrition-santé. Dirigé par le Pr Serge Hercberg, professeur de nutrition à l'Université Paris 13 et directeur d'une unité Inserm/Inra/Cnam/P13, ce grand programme de recherche est coordonné par l'Unité de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle.

L’objectif de l’étude NutriNet santé : mieux comprendre les liens entre la nutrition et la santé

« Lancement de l’étude NutriNet Santé » - Crédit photo : www.etude-nutrinet-sante.fr Première mondiale, cette étude dite de « cohorte », (groupe de sujets suivis pendant plusieurs années) va permettre de mesurer de façon précise le lien pouvant exister entre les comportements alimentaires et différents déterminants : activité physique, corpulence, tabagisme, antécédents familiaux, facteurs sociaux, économiques culturels, sensoriels.

Cette étude concernera 500000 internautes (de plus de 18 ans), les « nutrinautes », qui seront recrutés à l’aide de la grande campagne nationale lancée le 11 mai.

Les outils utilisés dans le cadre du programme NutriNet : internet et des questionnaires simples, rapides en toute sécurité et confidentialité ; des résultats régulièrement et rapidement disponibles

Ces « nutrinautes » accepteront de participer pendant 5 ans à l’étude. Ils devront répondre chaque année sur le site www.etude-nutrinet-sante.fr à des questionnaires sur leur alimentation. Ces questionnaires consistent en 3 enregistrements alimentaires de 24h par an, leur activité physique, leurs poids et taille, leur état nutritionnel, etc.

Chaque mois, ils recevront un e-mail les informant de l’avancement de l’étude et les invitant à remplir d’éventuels questionnaires complémentaires (20 minutes maximum par mois pour remplir un questionnaire). Des données seront également collectées sur la santé des participants, sur la mortalité globale et les causes de mortalité.

Grâce à la collecte de données par internet (simple, rapide et confidentiel pour le nutrinaute), de nombreuses informations sur l’alimentation et l’état nutritionnel des Français seront disponibles et exploitées très régulièrement dès les premiers mois de l’étude.

Les partenaires

Le projet s’appuie sur l’engagement financier de partenaires institutionnels : Ministère de la Santé : Direction Générale de la Santé (DGS), Institut de Veille Sanitaire (InVS), Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES) ; fondation pour la Recherche Médicale (FRM) et du personnel de l’Inserm, l’Inra, le Cnam et l’Université Paris 13.

Un appel à contribution fondamental pour le succès de l’étude : une mobilisation générale !

Dans le cadre de cette mobilisation générale, de multiples acteurs ont accepté de s’associer à ce projet d’intérêt collectif en relayant l’appel au volontariat auprès du grand public ou auprès de leurs propres agents ou salariés, par le biais d’affiches, de distribution de « tracts », la mise en ligne de bannières sur leur site Internet ou intranet, l’intégration d’encarts dans leur journaux, revues, documents internes …

Ces acteurs, ce sont les boulangers, les détaillants en fruits et légumes, les bouchers, la Poste, la RATP, Accor Services (Tickets Restaurants), la Mutualité Française, le Comité Olympique Français, la fédération de gymnastique volontaire ou encore de nombreuses municipalités, administrations et sociétés.

Pour en savoir plus sur le projet (protocole, résumé, parcours d’un nutrinaute, mode d’emploi, pré-tests, outils de communication, partenaires, comités scientifiques…, consultez le site réservé aux professionnels et médias : pro.etude-nutrinet-sante.fr

SOURCE : NutriNet Santé

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s