Lancement de l’étude ELFE : améliorer la santé et le bien-être de tous les enfants

lu 2890 fois

Le vendredi 1er avril, a eu lieu le top départ de la première étude longitudinale française consacrée au devenir de 20 000 enfants sur 20 ans. Cette première phase de 4 jours permettra de mobiliser les parents de 4 000 enfants nés entre le 1er et le 4 avril 2011 afin d'inclure 4 000 nouveau-nés au travers des 344 maternités tirées au sort sur le territoire métropolitain pour participer à l'étude. ELFE [1] a pour objectif de mieux comprendre comment l'environnement affecte, de la période intra-utérine à l'adolescence, le développement, la santé, la socialisation et le parcours scolaire des enfants.

Plus de 60 équipes de recherche pour répondre à des questions essentielles sur la santé et le bien-être des enfants

Grâce au suivi des enfants sur une longue période, Elfe apportera des réponses à un très grand nombre de questions sur la santé, le développement, l'éducation et la socialisation des enfants de tous milieux sociaux.

Il s'agira par exemple de connaître les comportements alimentaires, les inégalités sociales de santé, l'exposition à divers polluants de l'environnement ou encore de l'exposition aux médias et aux nouvelles technologies.

  • A quel âge faut-il diversifier l'alimentation ? Quelle influence cela a-t-il sur les préférenceslalimentaires et la santé ultérieure de l'enfant ?
  • Quels sont les effets du mode d'accueil du jeune enfant sur ses relations avec les autres enfants, son intégration à la maternelle et son acquisition du langage ?
  • Quel est l'impact des polluants présents dans notre environnement sur la santé et le développement des enfants ?
  • Quels sont les facteurs familiaux, économiques et socioculturels qui conditionnent la réussite tout au long de la scolarité ?
  • Quelle est l'influence de l'usage de l'informatique, du sport ou des activités culturelles sur le développement physique et intellectuel de l'enfant ?

Cette recherche d'envergure nationale mobilise un grand nombre de chercheurs français appartenant à de nombreuses disciplines scientifiques. Elle est pilotée par l'Institut national d'études démographiques (Ined), l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), en partenariat avec l'Etablissement français du sang (EFS).

L'étude Elfe est soutenue par des institutions publiques et par les ministères en charge de la Recherche, de la Santé, du Développement durable et du Travail.

Elfe, en pratique

Quatre périodes de l'année 2011 ont été sélectionnées pour représenter chaque saison : début avril, fin juin/début juillet, fin septembre/début octobre et mi-décembre. Tous les enfants à naître pendant ces périodes dans les maternités métropolitaines associées à Elfe pourront participer à l'étude. C'est la date de naissance de l'enfant qui déterminera sa participation à l'étude Elfe.

  • L'étude débutera à la maternité, dans les jours suivant l'accouchement, par un court entretien avec la maman, le recueil de données médicales sur le déroulement de la grossesse et l'examen du nouveau-né. Un questionnaire concernant les habitudes alimentaires, domestiques et de loisirs pendant la grossesse sera remis à la maman. Certaines familles se verront proposer un matériel de recueil de poussière afin de mesurer la présence de micro-organismes (acariens, bactéries, moisissures, etc.) dans le logement et d'évaluer leurs effets potentiels sur la santé.
  • 6 à 8 semaines après l'accouchement : un entretien téléphonique sera organisé avec la mère et avec le père de l'enfant. Les sujets abordés porteront sur la santé des parents et de l'enfant, sa croissance depuis sa naissance et son environnement familial. Un questionnaire concernant la diversification alimentaire de l'enfant de 3 à 10 mois sera alors envoyé aux familles.
  • Jusqu'aux 4 ans de l'enfant, les contacts auront lieu une fois par an, le plus souvent par téléphone.
  • Par la suite, la fréquence des entretiens sera plus espacée jusqu'à l'âge adulte.

Il s'agira de savoir comment l'enfant se développe et de documenter les changements intervenus dans son environnement (vie familiale, logement, mode de garde, scolarisation, etc.).

Un des éléments originaux de l'étude Elfe est de faire participer les pères, leur rôle et leur implication dans la sphère familiale ayant fortement évolué ces dernières décennies.

Pour de plus amples informations, consulter www.elfe-france.fr

[1] Etude Longitudinale Française depuis l'Enfance. Ce projet a reçu a reçu un avis favorable de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) par la délibération n° 2011-081, et du Conseil national de l'information statistique (CNIS) avec le visa n° 2011X716AU.

Source : Alexandre Glouchkoff

SOURCE : Toute la diététique !

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s