Laits fermentés et yaourts : amis de nos intestins...

lu 10084 fois

L'homme héberge dans son tractus digestif des milliers de bactéries différentes formant la flore intestinale (ou microbiote). Cette flore participe à la « bonne santé » de l'organisme, en le protégeant contre les infections, en développant et en stimulant le système immunitaire, en favorisant la digestion, etc.

Des perturbations ou des déséquilibres au niveau de la flore (dus par exemple à une prise d'antibiotiques) peuvent à leur tour retentir sur la santé de l'organisme. Des études montrent aujourd'hui que les laits fermentés, dont le yaourt, pourraient dans certains cas contribuer au rétablissement d'un équilibre bactérien favorable et exercer une action probiotique (*)...

De nombreux travaux expérimentaux ont en effet établi l'efficacité des bactéries lactiques dans la prévention et/ou le traitement de certaines infections intestinales, sur la régulation du transit, le raccourcissement et/ou la prévention des gastro-entérites ou des diarrhées (diarrhées du voyageur, diarrhées consécutives à la prise d'antibiotiques..) ou encore sur la digestion du lactose (le sucre du lait)...

Et beaucoup de recherches sont en cours pour démontrer l'intérêt des bactéries lactiques dans la prévention de certaines maladies de l'intestin (intestin irritable, recto-colite hémorragique, maladie de Crohn..), dans la prévention, voire le traitement, de certaines allergies ou encore dans l'amélioration des défenses immunitaires... Rien qu'en 2005, plus de 600 articles scientifiques ont été publiés sur le rôle des laits fermentés et des probiotiques par rapport à la santé !

Même si des études complémentaires sont encore nécessaires, on peut d'ores et déjà affirmer qu'en associant les qualités nutritionnelles du lait (riche en protéines, vitamines du groupe B, calcium..) aux propriétés particulières de leurs ferments, les yaourts et autres laits fermentés ont tout à fait leur place dans le cadre d'une alimentation variée et équilibrée au côté des autres produits laitiers (lait, fromages etc.). Les nutritionnistes et les autorités de santé recommandent de consommer 3 produits laitiers par jour (voire 4 chez les enfants et les adolescents).

Quelle différence entre un yaourt et un lait fermenté ?

Le yaourt - ou yog(h)ourt - est un lait fermenté bien particulier. En France, pour avoir le droit à l'appellation yaourt, le lait doit être ensemencé avec deux bactéries lactiques spécifiques : Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus. De plus, ces bactéries doivent être vivantes et en abondance dans le produit fini (au moins 10 millions de bactéries / g). Le yaourt est un produit vivant.

(*) « Un probiotique est un micro-organisme vivant qui, lorsqu 'il est administré en quantités adéquates, exerce une action bénéfique sur la santé de l'hôte (définition de la FAO/OMS) »

(Current Nutrition Food Science 2006; 2: 79-95)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s