La tomate en prévention des dyslipidémies ?

lu 6021 fois

Au Japon, des scientifiques ont découvert que les tomates contenaient une substance nutritive qui permettrait de lutter contre l'apparition de maladies vasculaires. Ce composé, l’acide 9-oxo-octadécadiénoïque, aurait des propriétés anti-dyslipidémiques.

Prévenir l’accumulation de lipides

Une équipe de scientifiques dirigée par le Dr Teruo Kawada de l'Université de Kyoto a concentré ses recherches sur la dyslipidémie, c’est-à-dire un dérèglement des taux de lipides sanguins tels que le cholestérol ou les triglycérides.

La dyslipidémie en elle-même n’est habituellement pas visible à l’oeil nu. En revanche, elle peut conduire à des symptômes de maladies vasculaires, telles que l'artériosclérose ou la cirrhose. Afin de prévenir ces maladies, il est donc important de prévenir l’augmentation de l'accumulation de lipides.

Les tomates sont déjà connues pour leur contenu en nombreux composés bénéfiques pour la santé tel que le lycopène. Dans cette nouvelle étude, l'équipe du Dr Kawada a analysé l'acide 9-oxo-octadécadiénoïque, afin d’évaluer ses éventuelles propriétés anti-dyslipidémiques.

Régulateur lipidique

Les auteurs ont constaté que le composé pouvait améliorer l'oxydation des acides gras et contribuer à la régulation du métabolisme lipidique dans le foie. Ces résultats suggèrent que l'acide 9-oxo-octadécadiénoïque possède des propriétés anti-dyslipidémiques et pourrait donc aider à prévenir les maladies vasculaires.

Le Dr Kawada a conclu en disant que la découverte d’un composé alimentaire qui aide à la prévention de l'obésité et des maladies chroniques associées est un grand avantage dans la lutte contre ces maladies. Selon lui, cela signifie que la tomate pourrait permettre aux gens de gérer plus facilement l'apparition d’une dyslipidémie, simplement en adaptant leur alimentation quotidienne.

(Par Adrien Loreis, diététicien, d'après Kim Y, Hirai S, Takahashi H et al. "9-oxo-10(E),12(E)-octadecadienoic acid derived from tomato is a potent PPAR a agonist to decrease triglyceride accumulation in mouse primary hepatocytes". Molecular Nutrition & Food Research, 2010; DOI:10.1002/mnfr.201000264.)

SOURCE : Health and Food

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s