La problématique des additifs alimentaires

lu 5149 fois

Jean-Marie Bourre, nutritionniste à l'Inserm, expose brièvement pour France Dimanche la problématique des additifs alimentaires. Ils sont « un tout petit mal pour un énorme bien », soutient-il, signalant que, sans eux, de nombreuses denrées se dégraderaient et développeraient des bactéries potentiellement toxiques.

M. Bourre estime qu’avec le principe de précaution et de la « liste positive » en vigueur en France (« tout ce qui n’y figure pas est interdit »), le consommateur peut se sentir relativement protégé, même si « le risque zéro n’existe pas ».

Quant à la question des nitrates, la menace cancérigène dont ils semblent être porteurs serait à mettre sur le compte d’un dérivé : les nitrosamines.

La question des nitrates étant « surmédiatisée », le risque qu’ils présentent est probablement « surévalué ». Toutefois, nuance-t-il, « nous n’en sommes qu’à la théorie biologique, pas encore à la preuve médicale épidémiologique chez l’homme adulte ».

(France Dimanche, 06/05/05)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s