La pistache, un allié dans la prévention des maladies cardiovasculaires

lu 10324 fois

Selon les autorités de santé, les maladies cardiovasculaires restent la première cause de mortalité en France en 2010. Il est aujourd'hui reconnu que l'alimentation joue un rôle dans la prévention de ces pathologies et de nombreuses études scientifiques démontrent que les noix, et notamment les pistaches et leurs nombreux atouts nutritionnels, y auraient toute leur place.

« La pistache, un allié dans la prévention des maladies cardiovasculaires » La Journée Mondiale du Coeur, qui se déroulera le 26 septembre prochain et qui vise à informer le grand public sur les principaux moyens de combattre les facteurs de risque de ces maladies, est l'occasion de s'y intéresser de plus près. Le point sur les atouts nutritionnels des pistaches dans la prévention des maladies cardiovasculaires...

De nombreuses personnes suppriment à tort les noix de leur régime alimentaire en raison notamment de leur teneur élevée en lipides. En réaction à cette tendance, Toby Smithson, Diététicien au Lake County Health Department (Illinois) et porte parole de l'Association Américaine des diététiciens (American Dietetic Association), affirme que « les noix sont certes un aliment énergétique ayant une teneur importante en lipides, mais il s'agit de « bon gras ». Elles contribuent également aux apports en protéines. Consommées avec modération, les noix s'intègrent parfaitement dans une alimentation équilibrée. »

Comme tous les autres fruits oléagineux (noix, amandes, noix de cajou), la pistache comporte en effet une quantité notable de lipides (14 g pour une portion de 30 g). Cependant, ces lipides sont à près de 90% des acides gras insaturés, qui ont une influence positive sur le taux de cholestérol sanguin et contribuent ainsi à prévenir les maladies cardiaques.

Une étude récente réalisée par le Pr Joan Sabaté de l'Université Loma Linda [1] (Californie) démontre qu'une consommation quotidienne de 67 g de fruits à coques (noix, pistaches...), dans le cadre d'une alimentation équilibrée, serait associée à une diminution moyenne de 5,1% du niveau de cholestérol total , de 7,4% du niveau de LDL-cholesterol et de 10,2% des niveaux de triglycérides chez les sujets qui présentaient des niveaux élevés de triglycérides.

Parmi les autres bénéfices nutritionnels, noix et graines contiennent une forte teneur en acide aminé arginine, à partir duquel le corps fabrique de l'oxyde nitrique, substance qui favorise la dilatation des vaisseaux sanguins et peut empêcher l'agglomération et l'adhésion de plaquettes [2].

Les noix contiennent également une teneur intéressante en phytostérols reconnus pour réduire l'absorption de cholestérol alimentaire des autres aliments [3], Parmi les noix provenant d'arbres, les pistaches sont celles qui contiennent le plus de phytostérols (environ 38,27 mg / 100 g).

Les atouts nutritionnels de la pistache

1 Les bienfaits de la pistache pour la santé sont appréciés dans le monde entier. En Inde, les pistaches sont réputées comme un en cas de choix pour résister aux frimas de l'hiver, grâce à leur densité en nutriments. Les bienfaits de la pistache lui valent des surnoms évocateurs tels que « la noix joyeuse », en Chine, et « la noix souriante », en Iran. Ainsi la pistache est une source intéressante de nutriments, protéines et minéraux, pour seulement 3 calories l'unité.

2 Parmi les aliments ayant des effets bénéfiques sur la santé cardiovasculaire, les pistaches contribueraient à la diminution du cholestérol LDL grâce à leurs apports en acides gras insaturés [4] et en phytostérols [5].

3 Les pistaches, naturellement pauvres en glucides et riches en acides gras mono-insaturés constituent un en-cas adapté pour les personnes diabétiques qui suivent les recommandations diététiques adaptées [6] en évitant les sucres rapides et en limitant les apports en lipides, en privilégiant les graisses insaturées [7].

4 100g de pistaches représentent 20% des apports recommandés en vitamine b6, qui participe à la synthèse du glycogène en glucose et aide à fournir de l'énergie à l'organisme et qui améliore les capacités de concentration. 30g de pistaches contiennent autant de vitamine b6 que 2 portions d'avocat et plus d'antioxydants qu'une tasse de thé vert. Par leurs apports en cuivre, phosphore, potassium, magnésium et fer, les pistaches sont les alliées pour garder la forme pendant l'hiver et aident à lutter contre la fatigue intellectuelle.

5 Avec 3g de fibres pour 30g, les pistaches font partie des noix les plus riches en fibres et consommer une petite portion de pistaches par jour contribue à "détoxifier" l'organisme.

6 Par leurs apports en protéines, en fibres, et en acides gras, les pistaches constituent un en cas adapté pour faire le plein d'énergie avant une séance de sport. Après l'exercice, elles favorisent la récupération sans excès [8] : les pistaches sont une source intéressante de minéraux et d'électrolytes, pour 3 calories par pistache. C'est un en-cas idéal qui favorise la satiété [9], et une bonne alternative aux collations trop riches en sucre.

7 Pouvant être consommées sans sel (Pistaches sans sel Wonderful Pistachios), il est possible également de profiter des atouts nutritionnels des pistaches, sans apport en sodium, et en se faisant plaisir.

8 Les pistaches sont une source intéressante de lutéine et zéaxanthine, deux pigments concentrés dans la macula [10] que l'organisme ne peut synthétiser [11], et peut ainsi contribuer à la prévention de la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age).

9 Contrairement à certains grand classiques de l'apéritif (cacahuètes, biscuits?) les pistaches ne contiennent pas d'acides gras saturés. Elles font également partie des noix les moins énergétiques, avec 100 calories pour 30 pistaches. Cela équivaut à 14 amandes ou 11 noix de cajou. Les pistaches aident à se sentir rassasié plus rapidement car il faut les décortiquer, et le tas de coquilles qui s'amoncelle sur la table favorise la prise de conscience des quantités consommées.

Pour plus d'informations sur les atouts nutritionnels des pistaches californiennes, consulter : www.santepistache.com

Pour en savoir plus sur la Journée mondiale du coeur, organisée par la Fédération Mondiale du Coeur, consulter : www.world-heart-federation.org

Références :

  1. Arch Intern Med. « Nut Consumption and Blood Lipid Levels : A pooled Analysis of 25 Intervention Trials » 2010 ;170(9) :821-827. Afin d'évaluer l'impact des bénéfices nutritionnels connus des fruits à coques, comme les noix ou les pistaches, sur le cholestérol, le Pr Joan Sabaté de l'Université Loma Linda (Californie) et son équipe ont consolidé les données de 25 études scientifiques menées entre 1992 et 2007 dans 7 pays portant sur la consommation de fruits à coques (noix, pistaches, etc.) de 583 adultes (hommes et femmes âgés de 19 à 86 ans)
  2. Hu, F. B., « Plant-based foods and prevention of cardiovascular disease: an overview. » Am J Clin Nutr, 78(3), 544S-551, 2003
  3. Ostlund, R. E., Jr., Racette, S. B., & Stenson, W. F, ?Effects of trace components of dietary fat on cholesterol metabolism: phytosterols, oxysterols, and squalene?. Nutr Rev, 60(11), 349-359, 2002
  4. Gebauer S. K., West S. G., Colin K. D., « Effects of pistachios on cardiovascular disease risk factors and potential mechanisms of action : a dose-response study », Pennsylvania State University, Am J Clin Nutr 88:651–9, 2008
  5. Ostlund, R. E., Jr., Racette, S. B., & Stenson, W. F, « Effects of trace components of dietary fat on cholestérol metabolism: phytosterols, oxysterols, and squalene ». Nutr Rev, 60(11), 349-359, 2002
  6. www.alfediam.org
  7. Ros, E., « Dietary cis-monounsaturated fatty acids and metabolic control in type 2 diabetes », Am J Clin Nutr, 78(3), 617S-625, 2003
  8. Sabate, J., « Nut consumption and body weight », Am J Clin Nutr, 78(3), 647S-650, 2003
  9. Rolls, B. J., & Barnett, R. A., Volumetrics Weight-Control Plan: Feel Full on Fewer Calories (1st ed.). NewYork, NY: HarperCollins, 2000
  10. www.journees-dmla.fr
  11. Seddon, J. M., Ajani, U. A., Sperduto, R. D., Hiller, R., Blair, N., Burton, T. C., et al. (1994). Dietary carotenoids, vitamins A, C, and E, and advanced age-related macular degeneration. Eye Disease Case-Control Study Group. Jama, 272(18), 1413-1420.

SOURCE : Wonderful™ Pistachios

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s