La Pintade, pensez-y et goûtez-là !

lu 4638 fois

A mi-chemin entre le gibier et la volaille traditionnelle, la pintade offre une viande blanche juteuse très appréciée pour son goût subtil et sa saveur, en plus de bonnes qualités nutritionelles. Elle constitue donc une alternative originale et raffinée au poulet ou à la dinde... et plus abordable que le gibier.

5 catégories de pintades

« La Pintade, pensez-y et goûtez-là ! » - Crédits photo : www.pintade-cip.com La Pintade standard est élevée sans parcours extérieur jusqu’à un âge moyen de 77 jours. Plus de 50% de la production est orientée vers le marché de la découpe.

La Pintade fermière Label Rouge est élevée en plein air, sur prairie ou en volière, en faible densité. Nourrie de céré- ales et de matières végétales. Elle est abattue à un âge minimum de 94 jours ce qui assure au consommateur une chair encore plus ferme et savoureuse.

La Pintade certifiée est élevée avec ou sans parcours extérieur jusqu’à un âge minimum de 82 jours.

La Pintade bio est élevée dans le strict cahier des charges de l’agriculture biologique pendant un âge minimum de 98 jours avec accès à un parcours extérieur.

Le Chapon de Pintade, abattu à 150 jours, bénéficie du Label Rouge depuis 1994. Volaille de haute qualité gastronomique, il est traditionnellement réservé aux occasions plus festives.

La pintade, une viande aux qualités gustatives et nutritives

Reconnue pour sa tendreté et sa légèreté, la pintade se situe parmi les volailles les plus maigres avec seulement 5 % de matière grasse. Peu calorique, elle apporte à peine plus de 130 kcal. Pauvre en lipides, la pintade est la volaille qui renferme le plus de protéines, plus que la viande rouge, avec 23 g pour 100 g.

Complice de l’équilibre, elle est naturellement riche en vitamines A, E, B1, B2. La pintade participe au bon fonctionnement de l’organisme et contient trois fois plus de fer que le poisson ! Elle apporte également du magnésium et un peu de calcium.

Infos pratiques

Originaires d’Afrique, où elles vivent à l’état sauvage, les pintades ont été introduites en France où elles agrémentent ou complètent les basses-cours. Les pintades, au plumage gris foncé pointillé de blanc, sont élevées pour leur chair ferme, tendre et savoureuse. La France est le 1er pays producteur, consommateur et exportateur mondial de pintades.

Fraîche, la pintade doit avoir une belle couleur de peau : du jaune paille, orangé à un jaune brun légèrement grisé. La pintade peut se conserver 8 jours au réfrigérateur et jusqu’à 18 mois au congélateur. Le prix vente conseillé d’une pintade entière est de 7 € environ le kilo, celui de la cuisse de 10 € environ le kilo (soit 2 € l’unité de 200 g) et enfin celui du suprême (blanc) de 16 € environ le kilo (soit 3,20 € l’unité de 200 g).

La pintade entière est facile à cuisiner et savoureuse au four, tandis que les découpes (cuisses et suprêmes) sont idéales pour des préparations rapides (poêlée, barbecue, plancha...) destinés à tous les consommateurs d’aujourd’hui : du fin gourmet aux jeunes actifs et personnes seules à la recherche de praticité et simplicité.

Source : Comité Interprofessionnel de la Pintade (CIP)

SOURCE : Comité Interprofessionnel de la Pintade

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s