La nourriture nomade en Europe prendrait-elle un nouveau tournant ?

lu 4458 fois

Le terme de nourriture nomade est aujourd’hui généralement attribué à tous les aliments pouvant être consommés où que l’on se trouve et au moment précis où on le souhaite ! En effet, nous sommes de plus en plus nombreux à prendre nos repas en dehors de la maison et en dehors des horaires traditionnels et nous y consacrons de moins en moins de temps.

La restauration rapide (sandwichs, paninis, hamburgers…) et les fabricants de plats en portions individuelles (réchauffables au micro-ondes) ont évolué pour suivre cette tendance et offrent déjà un choix très large mais ils ne sont pas la seule solution au nomadisme alimentaire moderne !

Une autre alternative moins connue et autrefois réservée à certains professionnels trouve aujourd’hui une place très intéressante dans la vie de tous les jours.

Qui sont les utilisateurs de repas lyophilisés ?

Les aliments lyophilisés ont été au départ développés pour et par les astronautes et les forces armées puis ils ont ensuite été utilisés par les aventuriers et sportifs de l’extrême. Aujourd’hui, suite à la « révolution » de la qualité ces 4 dernières années, ils sont plus largement utilisés par les pratiquants d’activités de plein air telles que la randonnée, les sorties en mer, la pêche, le ski etc. Mais ils se révèlent aussi très pratiques dans un grand nombre de situations de la vie quotidienne : en voyage pour des raisons sanitaires ou lorsque l’on n’est pas sûr de trouver à manger en arrivant tard le soir, au bureau pour pouvoir prendre un bon repas chaud sans perdre de temps, en camping en famille pour simplifier la logistique, pour les routiers ou les commerciaux sur les routes qui aimeraient certainement pouvoir varier leurs menus…

Qu’est ce qu’un repas lyophilisé ?

Les repas lyophilisés sont des repas qui ont été séchés par le froid et conditionnés en sachets individuels. Il suffit de rajouter de l’eau chaude et d’attendre 5-10 minutes pour avoir un repas complet prêt à déguster. Coq au vin, ragoût d’agneau, fondue au fromage, boeuf carotte ou boeuf chasseur, pâtes au pesto de saumon… le choix est aujourd’hui très vaste, on trouve même des petits déjeuners avec toutes sortes de mueslis ou encore des petits déjeuners anglais salés, des soupes et des desserts ; riz au lait, yaourts, mousses au chocolat…

Techniquement, lyophiliser un aliment consiste à le congeler, puis faire sortir la glace qu’il contient sous forme de vapeur grâce à une mise sous vide puis une remontée de la température dans les lyophilisateurs. Ainsi, l’eau est extraite sans transformer l’aliment. Une fois réhydraté, mon coq au vin sera parfaitement identique au plat initial ! Ces produits sont légers et insensibles aux variations de température. Leur stockage est donc très facile.

Le repas lyophilisé et le repas déshydraté : 2 repas secs à ne pas confondre

On pourrait confondre le repas lyophilisé et le repas déshydraté car ce sont tous les deux des repas secs auxquels il faut rajouter de l’eau. Cependant les repas déshydratés sont séchés par le chaud, un procédé moins technique et moins coûteux que la lyophilisation mais qui présente moins d’avantages car nombre de vitamines et nutriments ne supportent pas la chaleur et la texture finale ne ressemblera plus au plat initial.

L’autre solution nomade : le repas « prêt à manger »

Dans le domaine de la nourriture nomade, ces repas sont aussi une très bonne solution pour manger chaud ou froid à l’endroit et au moment précis où on le souhaite ! Ce sont des repas stérilisés, comme ceux que l’ont peut trouver en boite de conserve dans tous les commerces alimentaires, mais qui sont conditionnés en sachets « doypack ». Ils ne nécessitent pas d’apport d’eau et permettent donc encore plus d’autonomie que les repas secs. Ils se conservent entre 1 et 3 ans.

Ainsi on peut emmener avec soi une salade de torsades et dinde au pesto à manger froid, mais aussi un Curry de poulet Doppiaza auto-chauffant ! Car il existe un système très ingénieux de tout petit format pour disposer d’un repas chaud sans aucun ustensile nécessaire où que l’on soit ! Pour autant, sommes-nous prêts à utiliser ces repas high tech de façon régulière ?

On peut se poser la question car les repas lyophilisés ont encore souvent la réputation d’être des repas en poudre et mauvais en goût… une vielle image restée ancrée malgré les énormes évolutions et les progrès faits dans le domaine depuis quelques années.

En effet, les fabricants ont dû s’adapter aux exigences des sportifs et aventuriers, en termes de saveurs mais aussi en termes de qualité d’ingrédients, de variété, de goûts, d’équilibre des apports énergétiques, de budget… et le résultat est une offre très complète, permettant vraiment à tout le monde de trouver le repas nomade qui convient le mieux à sa situation et à ses envies ! Des recettes du monde aux classiques spaghettis bolognaise, des repas végétariens, sans gluten, sans lactose, des repas bio, des repas hypercaloriques…

Pour un plat complet, il faut compter entre 4 et 10€ (les prix varient en fonction des ingrédients, de la taille des morceaux des plats, de l’apport en protéines, de la méthode de fabrication …) En Europe, le grand spécialiste des repas outdoor lyophilisés est une entreprise française qui avait innové en 2010 en étant la première à mettre à disposition des professionnels mais aussi des particuliers sur sa boutique en ligne www.lyophilise.com une variété de plusieurs centaines de produits et en regroupant plus d’une dizaine de marques différentes. En choisissant ce créneau, l’entreprise est devenue leader sur ce marché et un acteur important de l’évolution de l’offre existante.

SOURCE : Saveurs et Logistique

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s