La montée du sirop de fructose...

lu 10816 fois

Le fructose est un glucide que l'on trouve dans les fruits, sous forme libre, ou lié au glucose, sous forme de saccharose. Jusqu'à la fin des années 1960, sa consommation était faible, associée à celle de fruits et de miel.

Depuis, il est produit industriellement (isomérisation du glucose provenant de l’hydrolyse de l’amidon de maïs) et incorporé sous forme de sirop dans de nombreux produits transformés, principalement les boissons sucrées.

Il représente 40 % des sucres ajoutés utilisés en agroalimentaire. Le pouvoir sucrant du fructose étant supérieur à celui du glucose, les sodas sont certainement aujourd’hui plus sucrés au goût.

En effet, l’apport calorique d’une boisson au cola n’a guère changé entre 1963 et 2003 (39 et 41 kcal pour 100 g respectivement).

Aux Etats-Unis, la consommation annuelle de sirop de fructose est passée de 0,292 kg/personne en 1970 à 33,4 kg/personne en 2000 ! Le sirop de fructose apporterait en moyenne 132 kcal/j chez les plus de 2 ans et jusqu’à 316 kcal/j chez les plus gros consommateurs de sucres ajoutés.

La digestion, l’absorption et le métabolisme du fructose diffèrent de ceux du glucose. Contrairement à ce dernier, le fructose ne stimule pas la sécrétion d’insuline et donc ne favorise pas la production de leptine.

Or, ces hormones permettent de réguler l’appétit. De plus, le fructose – n’atteignant pas le cerveau – ne déclenche pas la sensation de satiété.

Cela suggère que la consommation de sirop de fructose pourrait avoir un rôle dans le développement de l’obésité.

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s