La margarine, une réponse simple et adaptée aux recommandations des nutritionnistes néerlandais

lu 4097 fois

Aux Pays-Bas, pays où sa consommation est parmi les plus importantes du monde (6,4 kg/personne/an), la margarine apparaît comme une réponse adaptée pour combler certaines déficiences nutritionnelles des néerlandais.

Aux Pays-Bas, des apports quotidiens insuffisants en certains nutriments essentiels

« La margarine, une réponse simple et adaptée aux recommandations des nutritionnistes néerlandais » - Crédit photo : www.monchoixvegetal.com Une étude [1] a récemment été menée par le centre de Nutrition des Pays-Bas. Elle visait à évaluer les apports réels de la population néerlandaise en acides gras oméga 3 et 6 et en vitamines A, D et E. Des analyses ont ainsi été effectuées auprès de 398 femmes et 352 hommes néerlandais âgés de 19 à 30 ans.

Cette étude révèle qu’aux Pays-Bas, l’apport quotidien de plusieurs de ces nutriments essentiels est inférieur aux recommandations nationales. Avec respectivement 0,59 % et 0,63 % de l’énergie quotidienne, l’apport d’acide alphalinolénique (ALA), un type d’oméga 3, est inférieur, pour les femmes comme pour les hommes, à la recommandation hollandaise actuelle de 1%.

Il en est de même pour la vitamine A, pour laquelle environ 20 % des hommes et 35 % des femmes ont un apport usuel inférieur aux besoins conseillés en Hollande, fixés à 625 mg/jour pour les hommes et 500 mg/jour pour les femmes. Un constat similaire pour la vitamine E, pour laquelle environ 28 % des hommes et 65 % des femmes ont un apport usuel inférieur à la recommandation locale s’élevant à 12 mg/jour.

Au regard de ces résultats, les experts néerlandais ont donc cherché à identifier les principaux groupes de produits pouvant contribuer à l’apport en ces vitamines et acides gras essentiels. Ces recherches ont mis en évidence que la margarine constitue une réponse simple et adaptée à ces déficiences.

Aliment naturellement riche en acides gras essentiels et, selon les produits, en vitamines A, D et E, la margarine permet de contribuer de manière significative à l’apport en ces nutriments indispensables.

La France, un pays où la consommation d’oméga-3 est aussi inférieure aux recommandations nutritionnelles

De plus en plus préoccupés par leur santé, les Français connaissent bien l’importance de l’alimentation pour préserver leur capital santé. Ils sont de mieux en mieux sensibilisés aux recommandations permettant d’y parvenir. Toutefois, leur consommation actuelle en matières grasses est elle aussi inadaptée.

Au-delà d’une surconsommation de lipides (37,3% au lieu de 30 à 35% des apports énergétiques totaux par jour recommandés) [2], les Français consomment trop d’acides gras saturés (44% des acides gras totaux au lieu des 25% recommandés) [2] et pas assez de matières grasses insaturées, particulièrement les oméga 3 (ALA et EPA+DHA) [3].

Au regard de ces constats, l’AFSSA a recommandé en juillet 2003 d’accroître, en France, la consommation d’oméga 3 et ce afin de se rapprocher des seuils recommandés. Il est possible d’en consommer sous forme d’aliments naturellement riches en oméga 3 (margarine au colza, huile de noix, de colza, poissons gras tels que le saumon, le hareng ou le maquereau...) ou de se tourner vers des aliments enrichis.

De plus, il s’avère que les adultes français ont une consommation de vitamines D et E elle aussi inférieure aux recommandations nutritionnelles [4].

Les margarines Unilever, un choix santé au quotidien

Acteur de référence depuis 40 ans, Unilever développe des margarines (Planta Fin, Fruit d’Or, Fruit d’Or pro-activ) riches en acides gras essentiels et particulièrement en oméga 3, ainsi qu’en vitamine E, et pour certaines références, enrichies en vitamines A et D.

Compte-tenu des enjeux, il apparaît donc indispensable de déployer une information pédagogique sur les atouts santé de la margarine. Cette année, tout en poursuivant l’information via l’Institut Fruit d’Or et la plateforme Web d’information grand public « Mon choix végétal », le groupe s’engage dans une nouvelle campagne de sensibilisation et d’information destinée aux professionnels de santé et aux relais d’opinion que vous êtes, ce pourquoi nous partageons aujourd’hui avec vous cette nouvelle avancée scientifique.

Pour en savoir plus sur les margarines Unilever consulter www.monchoixvegetal.com

Sources et références

  1. Étude TNO 2007 (étude complète disponible sur demande).
  2. Source : INCA 2, AFFSA 2006.
  3. Rapport AFSSA : « Acides gras de la famille des oméga 3 et le système cardio-vasculaire : intérêt nutritionnel et allégations », juillet 2003.
  4. CREDOC, CCAF 2004.

SOURCE : « Mon choix végétal »

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s