La maladie de Crohn

lu 12924 fois

Le gastro-entérologue Pierre Desreumaux dirige, à Lille, « la seule unité du pays à travailler sur la maladie de Crohn » (hébergée par l'Inserm). Les traitements disponibles « ne nous permettent pas de prévoir la récidive et ont des effet indésirables », déplore-t-il en signalant de récentes découvertes, propres à combler cette lacune.

Son équipe est parvenue à identifier des molécules qui cibleront plus précisément la maladie. Des tests cliniques sont prévus avant la fin de l’année et les premiers traitements, d’ici cinq ans.

La maladie de Crohn frappe 120 000 Français, 10 000 cas étant diagnostiqués dans la région lilloise. Le Nord présentant en effet une incidence particulièrement aiguë par rapport à la moyenne nationale.

(20 Minutes, 12/07)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s