La localisation des graisses

lu 6350 fois

La graisse visible est localisée sous la peau des diverses régions du corps selon des répartitions différentes selon l'hérédité, le sexe, le statut hormonal... Une partie du tissu adipeux reste invisible car située en profondeur dans le corps. Cette graisse dite profonde est redoutable sur le plan de la santé.

On appelle masse maigre l'ensemble des muscles et du squelette, ainsi que des différents organes, cerveau et système nerveux, sang et liquides corporels, glandes diverses, cœur et vaisseaux sanguins, foie et tube digestif, reins, etc.... C'est-à-dire l'ensemble de l'organisme en excluant la graisse.

La masse grasse, ou tissu adipeux, constitue une réserve énergétique plus ou moins importante pour le corps. Les femmes sont normalement plus grasses que les hommes avec 18 à 25 % de leur poids constitué en tissu adipeux, contre 10 à 15 % en moyenne chez l'homme.

Chez la femme, l'excès de graisse se localise surtout au niveau des seins, du bas ventre, des hanches, des fesses et des cuisses ; on parle de répartition de la graisse de type gynoïde.

Chez l'homme, elle se situe plutôt sur le haut du ventre, le thorax, les épaules et les gras ; c'est la répartition de type androïde. Cependant, certains hommes peuvent avoir une répartition gynoïde tandis que des femmes une répartition androïde (phénomène beaucoup plus fréquent, surtout après la ménopause, lié aux modifications hormonales).

C'est surtout la graisse de type androïde abdominale et en particulier celle du ventre qui est dangereuse pour la santé, particulièrement parce qu'elle reflète une grande quantité de graisse profonde, proche du foie et de la circulation sanguine. Elle entraîne souvent des complications métaboliques (diabète, hypercholestérolémie, hypertriglycéridémie, goutte...) et des complications cardio-vasculaires (hypertension artérielle, angine de poitrine, infarctus, insuffisance cardiaque, accidents vasculaires); elle augmente également le risque de cancer du sein (même sans véritable obésité !).

Le rapport Taille / Hanches permet de situer efficacement les risques ; normalement ce rapport ne doit pas dépasser : 0,85 chez la femme et 1,00 chez l'homme. Si le rapport est supérieur aux normes, les risques de complications de santé à long terme augmentent : il faut essayer de perdre du poids.

Pour évaluer les conséquences de vos formes, mesurez votre tour de taille au niveau du nombril et votre tour de hanches au plus large. Par exemple : Vous avez 82 cm de tour de Taille et 99 cm de tour de Hanches. Votre rapport Taille / Hanches est de 82 / 99 = 0,83

Source : Alexandre Glouchkoff, Diététicien - Nutritionniste

SOURCE : Toute la diététique !

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s