La France en XXL

lu 2339 fois

Les nutritionnistes le répètent sans cesse : la France grossit... Une étude récente (*) sur le marché des vêtements « grandes tailles » vient en apporter une preuve de plus...

Côté femme

Le marché du vêtement de femme grande taille (tour de bassin supérieur à 107 cm) devient un secteur prépondérant de l'habillement féminin. Avec 22 % de foyers acheteurs en 2004, il représente 18 % des volumes d'achats et 17 % des dépenses d'habillement femme. Ce marché concerne 27 % des consommatrices de plus de 50 ans et 14 % des moins 50 ans. Entre 2000 et 2004, il a gagné 50 % d'acheteuses supplémentaires chez les femmes de 25-34 ans, passant de 10 à 15 %.

Maigre consolation : Les femmes grossissent de partout... En effet, si la taille de soutien-gorge de bonnet B reste majoritaire (53 % de la clientèle), elle a diminué de 6 points entre 2000 et 2005, au profit des grandes tailles de bonnets C et plus, qui progressent de 7 points et sont choisies par 56 % de la clientèle. La progression des grandes tailles concerne notamment les jeunes femmes de 25 à 34 ans, dont une sur quatre a choisi un bonnet D en 2005.

Coté homme :

Le vêtement masculin grande taille concerne un homme de moins de 50 ans sur quatre et la moitié des plus de 50 ans. La grande taille homme (tour de taille supérieur à 96 cm) représente aujourd'hui 35 % des volumes du marché d'habillement des hommes de 15 ans et plus. Elle concerne 39 % des acheteurs de vêtements masculins.

(*) Étude sur l'Habillement Grande Taille Femme et Homme de TNS Worldpanel Fashion www.tns-sofres.com

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s