La « double pyramide de l’eau » pour promouvoir les régimes alimentaires durables

lu 7287 fois

Le Barilla Center for Food & Nutrition (BCFN) a mis au point le modèle de la double pyramide eau-alimentation en vue de promouvoir le régime alimentaire méditerranéen en tant que régime durable, sain et à plus faible impact environnemental. Considérées comme deux des meilleurs modèles alimentaires visant à protéger les ressources environnementales et en eau, cette double pyramide alimentaire a été sélectionnée par le Comité du 6ème Forum Mondial de l'Eau qui s'est tenu à Marseille du 12 au 17 mars dernier.

Comment garantir un approvisionnement suffisant en eau pour plus d'un milliard de personnes qui vivent actuellement avec moins de vingt litres d'eau potable par jour ? En réalité, au vu des différences profondes qui existent quant à la disponibilité et la consommation par habitant selon les pays, la disponibilité de l'eau reste une priorité au niveau mondial. Si on compare les pays plus développés avec ceux en voie de développement, la consommation varie entre 575 litres aux États-Unis et 385 en Italie, 285 en France, 180 au Brésil, 135 en Inde et 85 en Chine...

Le Barilla Center for Food and Nutrition, qui a réalisé deux études sur le thème de l'économie de l'eau dans ses trois premières années d'activité, était présent lors du 6ème Forum Mondial de l'Eau qui s'est déroulé à Marseille du 12 au 17 mars. Il s’agissait de la plus grande conférence sur le thème de l'eau dans le monde, un événement qui réunit un certain nombre de commissions qui examinent et proposent des solutions pour les 12 priorités mondiales, telles que la garantie de la santé et du bien-être pour tous et la mise en pratique d'un développement économique durable tout en préservant notre planète « bleue. » Le but était de promouvoir la discussion et de proposer des solutions à adopter sur le plan politique international.

Dans le cadre du débat sur l'économie de l'eau et la gestion des ressources en eau, le Comité du Forum Mondial de l’Eau a noté que les modèles du BCFN que sont la Double Pyramide alimentaire / environnementale et de la Pyramide alimentaire/hydrique faisaient partie des idées les plus efficaces et les a exposés dans une zone spéciale : « Le Village des Solutions. » Le Barilla Center a examiné et mesuré l’impact de ce que nous mangeons sur la planète. La pyramide alimentaire / hydrique met notamment en relation la pyramide alimentaire traditionnelle avec l'impact de ses composants en termes de consommation de ressources en eau (empreinte hydrique).

Par exemple, il faut 13 litres d'eau pour produire une tomate, 40 litres pour une tranche de pain, 500 litres pour 100 grammes de fromage et 2 400 litres pour un hamburger. Plus généralement, la consommation quotidienne d'eau nécessaire à notre alimentation s’élève virtuellement à environ 1500-2600 litres pour un régime végétarien et jusqu'à environ 4000-5400 litres pour une alimentation riche en viande. De cette comparaison il apparaît que les aliments qui font partie du régime méditerranéen et dont la consommation fréquente est recommandée, ont un faible impact sur la consommation d'eau. Inversement, les aliments qui sont recommandés en moindre quantité et moindre fréquence, par exemple ceux trop riches en graisses et en sucres, ont une empreinte hydrique plus élevée et, par conséquent, un impact plus négatif sur le bienêtre de notre planète.

Le Barilla Center for Food and Nutrition a apporté également des explications plus approfondies au cours d'une des sessions du Forum, intitulée « Conservation de l'eau et alimentation durable : réduire les pertes et le gaspillage alimentaire après récolte pour de multiples avantages. » La présentation, « Pyramide alimentaire/hydrique et alimentation durable », a été réalisée par Luca Ruini, expert en durabilité de l'environnement pour le Barilla Center for Food and Nutrition.

La double pyramide est un outil qui établit un lien entre l’aspect nutritionnel de l’alimentation et son impact sur l’environnement. Il montre dans quelle mesure la consommation d’aliments sains recommandés par des experts en nutrition sur une base plus fréquente et abondante a un impact plus faible sur l’environnement que la consommation d’aliments situés dans les couches supérieures de la pyramide du régime méditerranéen.

Le régime méditerranéen mis en avant par la pyramide alimentaire est riche en fibres, en glucides, en vitamines et en sels minéraux. C’est un régime internationalement reconnu car il est savoureux, varié, équilibré et contient toutes les valeurs nutritives. Il se traduit non seulement par une amélioration de la qualité de vie mais également par un impact nettement plus faible sur l’environnement en termes de consommation d’eau, d’émission de gaz à effets de serre et d’occupation des sols, comparé aux régimes plus riches en aliments d’origine animale.

bcfn_1.jpg
bcfn_2.jpg

Le programme développé par le Barilla Center for Food and Nutrition encourage une consommation alimentaire dont l’empreinte sur l’eau est réduite. Le BCFN est un groupe de réflexion dont l’objectif est d’analyser les problématiques mondiales majeures liées à l’alimentation et la nutrition. Il aborde ces thèmes en adoptant une approche pluridisciplinaire de sorte que les facteurs économiques, scientifiques, sociaux et environnementaux soient analysés selon leur relation de cause à effet sur l’alimentation. Chaque thème fait l’objet de publications scientifiques, de recommandations détaillées et concrètes, de présentations auprès d’organes gouvernementaux et de débats ouverts avec le public au sens large.

Le thème de l'économie de l'eau est au coeur de l'activité du Barilla Center for Food and Nutrition depuis sa création et une session lui sera dédiée lors du 4ème Forum International de l’Alimentation et de la Nutrition qui aura lieu à Milan les 28 et 29 novembre 2012.

SOURCE : Barilla Center for Food & Nutrition

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s