La distribution pourrait baisser les prix de la viande de porc de 8 %

lu 3864 fois

S'appuyant sur les chiffres que vient de publier l'Observatoire des Prix et des Marges, l'UFC-Que Choisir exige que la distribution baisse les prix de la viande de porc en supprimant ses marges non justifiées...

« La distribution pourrait baisser les prix de la viande de porc de 8 % » Faisant suite à l’étude de l’UFC-Que Choisir de janvier 2009, au rapport d’Eric BESSON de novembre 2008, ainsi qu’aux demandes de la FNSEA et de Jeunes Agriculteurs, les Ministères de l’Agriculture et des Finances ont donné pour mission à l’Observatoire d’éclairer le processus de formation des prix de plusieurs aliments de base.

Un premier comité, dédié à la construction du prix de la viande de porc, vient d’achever la première partie de ses travaux en publiant la méthodologie, les chiffres et l’historique des prix des huit dernières années [1]. Ces données, acceptées et validées par l’ensemble des acteurs (éleveurs, abatteurs, transformateurs et distributeurs), confirment les conclusions de notre étude de janvier et démontrent :

  • que la marge brute de la distribution est en tendance à la hausse depuis 10 ans, renchérissant d’au moins 50 centimes du kilo, le prix de la longe, de la côte et du rôti de porc [2],
  • que cette hausse s’est notamment produite au moment de la deuxième crise de la vache folle, à la faveur du report de consommation vers la viande de porc,
  • que les marges supplémentaires constituées à cette époque n’ont pas diminué depuis.

Bien qu’interpellée au sein de ce groupe de travail à plusieurs reprises par l’UFC-Que Choisir, la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD) n’a donné aucune explication à ces hausses brutales observées entre 2000 et 2001, ni au maintien de marges élevées depuis cette date. En l’absence d’explication, l’UFC-Que Choisir considère que ces augmentations de marges sont injustifiées et exige par conséquent que la distribution baisse ses prix.

Une suppression de ces marges indues aurait pour effet de réduire significativement les prix en rayon pour la viande de porc. En effet, une diminution de 50 centimes d’euro au kilo, permettrait une baisse du prix de vente sur le rôti de 7%, sur la longe de 8 % et sur la côte de porc de 9%.

Références :

  1. Les résultats de l’observatoire des prix et des marges sont disponibles à l’adresse Internet suivante
  2. Par rapport à un prix moyen en rayon de 6 € 06 /kg pour la longe, de 7 € 16 /kg pour le rôti et 5 € 41 /kg pour la côte de porc (chiffres de mars 2009 – Source Observatoire des Prix et des Marges / FranceAgriMer).

SOURCE : UFC-Que Choisir

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s