La diététique anti-ostéoporose

lu 7396 fois

Pour comprendre pourquoi les os se fragilisent, il suffit de regarder dans son assiette. Inutile de se focaliser sur le calcium car si le rôle de ce minéral (associé à de la vitamine D) n'est plus à démontrer, une alimentation riche en calcium n'implique pas nécessairement que l'on ait des os solides. Le problème est ailleurs...

Le livre

« La diététique anti-ostéoporose » Le problème est de retenir ce calcium, de ne pas le laisser s’échapper. L’analyse des os de nos ancêtres prouve qu’ils y parvenaient sans difficulté. Pour nous aujourd’hui, cela est devenu beaucoup plus difficile. Comment expliquer cela ?

L’alimentation moderne (riche en viandes, charcuteries, en céréales raffinées et en sel) a tendance à acidifier l’organisme. Pour neutraliser cette charge acide et tenter de rétablir son équilibre acide-base, l’organisme est obligé de puiser du calcium dans ses propres réserves c’est-à-dire les os (et les dents). Ceci, à terme, fragilise le squelette. Une mauvaise alimentation durant toute la vie adulte conduit immanquablement à l’ostéoporose.

Comment manger alors pour conserver des os solides le plus longtemps possible ? La réponse est dans ce livre. Vous découvrirez :

  • les 6 règles nutritionnelles essentielles pour maintenir l’équilibre acide-base,
  • des conseils pratiques pour vous aider à les mettre en ½uvre au quotidien,
  • 50 recettes faciles et savoureuses, adaptées à la cuisine de tous les jours ainsi qu’aux grandes occasions.

L’auteur

Florence Piquet est diététicienne et diplômée en nutrition humaine du CHU de Limoges.

Découvrir le livre « La diététique anti-ostéoporose » de Florence Piquet aux Editions Thierry Souccar, 96 pages.

SOURCE : Editions Thierry Souccar

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s