La définition des profils nutritionnels, enjeu de taille pour notre alimentation future

lu 4819 fois

Les profils nutritionnels permettent de classer les aliments en fonction de leur composition nutritionnelle. Ce concept a été introduit dans le règlement sur les allégations nutritionnelles et de santé de 2006 : la possibilité de faire ces allégations sera conditionnée au respect de profils nutritionnels. Ceux-ci devront être définis en janvier 2009 par la Commission et les Etats membres sur la base de l'avis scientifique de l'AESA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments) publié le 26 février.

« La définition des profils nutritionnels, enjeu de taille pour notre alimentationfuture » - Crédit photo : © Uwe Heine - Fotolia.com Les profils représentent un enjeu important qui va être débattu jusqu’à fin 2008 entre toutes les parties prenantes. L’ANIA estime que la définition de ces profils va être très délicate.

L’AESA elle-même souligne les limites scientifiques, par exemple la difficulté d’appliquer à des aliments pris individuellement des recommandations émises pour le régime alimentaire global, ou le fait que la composition nutritionnelle est modifiée par la préparation des aliments, ou encore que les recommandations sont différentes selon les Etats membres. Au-delà des aspects scientifiques, cette définition relèvera donc d’une décision politique de la Commission et des Etats membres.

Pour les entreprises de l’alimentaire, il va être essentiel que la définition des profils ne bloque pas sévèrement l’accès aux allégations, ce qui constituerait un frein à l’innovation et à l’optimisation de la composition nutritionnelle des aliments.

Plus globalement, l’existence de tels profils ne devra surtout pas induire pour les consommateurs une perception « binaire » de notre alimentation (« dans les profils / bons aliments » et « hors profils »), alors que tous les aliments ont leur place dans une alimentation équilibrée. Particulièrement en France, les profils nutritionnels ne devront pas mettre à mal les valeurs caractéristiques de notre culture alimentaire de diversité, de goût, de plaisir et de convivialité.

SOURCE : Association Nationale des Industries Alimentaires

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s