La cuisson en papillote dans des feuilles d'aluminium est-elle toxique ?

lu 18048 fois

La cuisson en papillote est souvent préconisée : sans matière grasse et sans eau ajoutée, elle respecte la densité nutritionnelle des fruits et légumes tout autant que leur saveur.

Mais l'acidité naturelle des végétaux frais (présence d'acide citrique, malique, ...) et l'habitude d'ajouter du jus de citron à ces préparations peut entraîner la migration de l'aluminium de la papillote vers les denrées. L'excès d'aluminium pouvant entraîner des intoxications, il semble raisonnable d'en limiter au maximum la consommation.

Il est donc recommandé de préparer les papillotes avec du papier sulfurisé, plutôt qu'avec du papier d'aluminium. On peut, enfin, obtenir un résultat similaire en disposant les légumes et fruits dans un petit plat en Pyrex muni d'un couvercle.

Les légumes les mieux adaptés à la cuisson en papillote sont les tomates, oignons, poivrons, aubergines, fenouil, pommes de terre et choux émincés. On peut faire des papillotes végétales, ou y ajouter un filet de poisson, ou de la volaille. Le temps de cuisson (25 mn au four environ) sera d'autant plus court, si les légumes ont été finement coupés. N'oubliez pas d'ajouter des tranches de citron, d'oignon, ainsi que des herbes fraîches, qui renforcent les apports en micronutriments.

Les fruits sont également délicieux préparés de cette façon : dés de pomme, poire, demi abricots, tranches de pêche, fruits rouges,... Inutile de sucrer, car leur parfum et leur saveur sont parfaitement préservés.

Dernier avantage du papier sulfurisé : il supporte parfaitement le four à micro-ondes et permet d'obtenir des papillotes fondantes en 5 mn environ.

SOURCE : APRIFEL

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s